L'itinéraire au départ
L'itinéraire au départ

- Qui organise le départ ?

C’est Ti ar Vro Kemper, l’entente culturelle du pays de Quimper, qui organise la fête du départ. Créée, à l’initiative de la mairie de Quimper et des associations culturelles, l’association regroupe aujourd’hui une soixantaine d’associations et d’individuels. L’objectif de cette fête est de montrer largement et de façon énergique et joyeuse que le breton est bien présent dans la vie publique du pays de Quimper.

La Ville de Quimper est très heureuse de montrer combien la langue et la culture bretonnes sont vivantes dans le pays mais aussi de mettre l’accent sur la nécessité de continuer les efforts pour son développement et de rester attentif sur son avenir.

Elle souhaite atteindre le niveau 3 de Ya d’ar brezhoneg d’ici 2020 et manifester son attachement à la langue bretonne, autant comme marqueur de son identité territoriale que pour participer à sa transmission aux générations futures.

Le programme de la journée

12h-14h : remontée de l’Odet Port Sainte-Marine -> Plomelin

Le bâton-témoin prend la direction de Quimper par l’Odet, sur le Corentin, pavoisé pour l’occasion aux couleurs des langues européennes avec les délégations du colloque prévu le samedi 5 mai. Vers 14h aux Vire-Court à Plomelin, un accueil est organisé le temps de transférer les délégations européennes invitées pour l’occasion, sur 5 yoles qui sont mises à disposition par l’association des Yoles de l’Odet, avec sonneurs du terroir embarqués.

14h-17h30 : remontée de l’Odet Plomelin -> Quimper

Le bâton-témoin remonte ainsi le fil de la rivière jusqu’à Locmaria où des enfants l’accueillent, place du Stivell, et le portent jusqu’à la Place Saint-Corentin. Là, un village associatif de la langue bretonne est proposé en fin d’après-midi.

19h : départ de la course en centre-ville

Jusqu’à 21h elle effectue des tours en centre-ville avec les associations, entreprises, écoles du pays en soutien à la langue bretonne. Des animations sont proposées sur cette période.

21h : la Redadeg quitte Quimper

Les festivités continuent avec un cyber-concert/spectacle (spectacle original de musique et danse avec des groupes bretons, basques, irlandais et gallois) avec :

• War zu al liv : Dremmwel

• Tadhg Mac Dhonnagàin : songwriter irlandais

• Dom Duff interprète la chanson composée spécialement pour le concert. Un refrain simple, mélodique et facilement identifiable sera isolé et interprété avec le public lors du final.

• Magali Gestin : L’idée est d’offrir une première grande scène à une jeune chanteuse bretonnante. Magali se produit en duo avec Dom Duff.

• Maelog interprète une chanson en gallois, un morceau instrumental et une chanson en galicien.

• Louise Ebrel chante avec les enfants de Diwan Kemper la chanson “Tan ha dour” de Mikaël Kerné qui présente une facette importante de la Redadeg : la transmission.

• Les danseurs de la fédération War‘l Leur Penn ar Bed entrent sur scène avec des costumes colorés, pour correspondre au thème de la Redadeg 2018 : “Brezhoneg liesliv” “Les couleurs du breton.” Ils nous présentent un spectacle de danse au son du groupe Dremmwel.

• Pascal Lamour nous concocte un morceau surprise dans la thématique du concert : une composition spéciale en breton vannetais.

• Entrent en scène avec des instruments traditionnels du pays basque : alboka, pandero et txalaparta.

• Bagad Kemper

22h30 : fest-noz

Avec Dremmwel, Bagad Kemper, Ifig Flatrès et Louise Ebrel

Voir aussi :

mailbox imprimer
logo
Ar Redadeg symbolise la transmission de la langue bretonne à travers les générations et les territoires tout en collectant des fonds pour favoriser la pratique du breton dans la vie sociale et familiale.
Née en 2088, la Redadeg a lieu tous les deux ans, la 3e édition était en mai 2012, de Brest à Douarnenez
Des milliers de personnes courent nuit et jour, en relais, à chaque kilomètre sur 1500kms et sur les 5 départements bretons.
Le témoin, symbole de la langue bretonne, transporte un message gardé secret, il passe de main en main et est lu à l'arrivée.

C'est un événement à la fois solidaire, sportif, culturel, familial, populaire et festif. Un événement à fort impact médiatique, économique et culturel.

En 2014 il est prévu de courir entre le samedi 24 mai et le samed

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 5 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.