3e réunion du nouveau Conseil culturel de Bretagne : des vœux importants en faveur de la langue et de l'histoire
Communiqué de presse de Conseil Régional de Bretagne

Publié le 30/06/10 8:06 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Conseil Culturel de Bretagne, présidé par Paul Molac et installé par le Président de la Région Bretagne le 4 juillet 2009, s'est réuni à Rennes le 19 juin 2010 pour la troisième fois. Cette session a permis d'entendre les rapports des cinq commissions constituées lors de la dernière réunion et de retenir les avis et vœux du CCB qui sont transmis à l'exécutif de la Région.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Rappelons que ces commissions sont au nombre de cinq au sein desquelles siègent les

70 membres du Conseil culturel :

- Enseignement, éducation, formation, enseignement supérieur, éducation populaire

- Spectacle vivant, arts plastiques, littérature, création culturelle, sports traditionnels

- Médias, audiovisuel, information, communication, édition

- Patrimoine, histoire de la Bretagne, patrimoine matériel et immatériel

- Droits institutionnels, culturels et linguistiques, Europe et relations internationales

Elles se sont déjà réunies plusieurs fois afin de déterminer leur programme de travail, en fonction, d'une part, des orientations présentées par le Président Le Drian et, d'autre part, des thématiques relevant de la politique culturelle en Bretagne.

Adapter les outils de la Charte culturelle de 1977

Un groupe de travail est par ailleurs chargé de veiller à l'adaptation des outils de la Charte, trente ans après leur création. Lancés en 1977, ces outils dits de la "Charte culturelle de 1977" (Conseil culturel, Agence technique, Institut culturel) avaient été mis en place pour "favoriser le maintien des cultures bretonnes sous toutes leurs formes".

Il s'agit maintenant d'adapter ce dispositif aux évolutions intervenues depuis lors dans les institutions et la société bretonne.

Lors de cette réunion, plusieurs vœux et avis ont été retenus par l'assemblée :

- Les parcours de formation des enseignants bilingues,

- L'affichage linguistique dans les transports express régionaux (TER),

- Plusieurs aspects du financement de la culture en Bretagne, en particulier dans la perspective de l'éventuelle adoption du projet de réforme des collectivités territoriales. Dans ce cadre, le transfert, à la Région, des compétences et des moyens concernant la culture et la politique linguistique a été souhaité.

- Le soutien au travail des députés, en vue de déposer une proposition de loi sur les langues régionales,

- La réalisation et la diffusion, auprès des jeunes et des nouveaux arrivants, d'un ouvrage sur l'histoire de la Bretagne.

Le Conseil a enfin adopté sa charte graphique qui se réfère aux éléments retenus par les autres structures de la Région Bretagne en introduisant, cependant, un lien avec le domaine plus spécifique de l'action culturelle, au travers du choix de la couleur magenta.


mailbox
imprimer
logo
Créée en 1982, la Région est encore une jeune collectivité territoriale. Expression d'une décentralisation des pouvoirs de l'État vers des institutions plus proches des réalités du terrain, elle exerce des compétences dans de nombreux domaines de notre vie quotidienne.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.