"Et les phares se rallument" de Martine Hidoux-Roussel en dédicace à Gweladenn (Saint-Nazaire)

Date de l'évènement : le 07/11/2015 à 14 h
6 photos
Cliquer sur la photo pour l'agrandir, puis flèches clavier pour naviguer (6 photos)

Le samedi 7 novembre, de 14 h à 18 h, Martine Hidoux-Roussel dédicacera à la librairie Gweladenn son dernier livre, un récit historique publié en octobre, "Et les phares se rallument" sous titré Saint-Nazaire 1945-1948, éd. des Montagnes noires, 224 p.

Le livre

Ce nouvel ouvrage évoque la population de Saint-Nazaire qui a vu ses foyers totalement rasés pendant les combats et bombardements de la fin de la seconde guerre mondiale et a dû fuir dans les campagnes.

Il s'en suivit pour ces victimes une longue série de traumatismes psychologiques, parfois sur plusieurs générations.

Les logements " modernes " en longues bandes où on les relogea ne leur firent jamais oublier leurs vieilles maisons où avaient péri leurs souvenirs...

Présentation de l'éditeur (4e de couverture)

En Bretagne, ville et port de Saint-Nazaire ont subi pendant toute la guerre, les énormes bombardements des Alliés, en raison de l'importante base sous-marine allemande.

En août 1944 les nazis établissent, autour de la ville, une poche militaire de 1.500 km2. Son siège provoque d'immenses dégâts. La reddition de la ville n'intervient que le 11 mai 1945, huit mois après la libération de Paris !

Dès la capitulation, les rares Nazairiens restants, qui se terrent dans les caves, et surtout la majorité réfugiée dans les campagnes voisines, réapparaissent dans une ville pratiquement rasée. Dans des camps de fortune, des baraquements abritent des sinistrés, qui se donnent ensemble la force de se reconstruire, en même temps que la ville.

Dans ce livre, inspiré de son histoire familiale, l'auteure évoque la vie quotidienne d'une de ces petites communautés, dans le quartier de Méan, sur la rive du Brivet. Là, un groupe de trois couples a intégré un réfugié républicain espagnol. Lluis, interné pendant la guerre au camp Franco, est un ancien ouvrier esclave de la base sous-marine.

Son personnage s'inspire en partie de la vie du déporté Joan Escuer.

L'auteure

Martine Hidoux-Roussel, professeure documentaliste, née à Pornichet, dans une vieille famille du Morbihan bretonnant, connaît bien le monde du port, des chantiers et des forges de Trignac. Elle y a précédemment consacré un ouvrage couvrant la période d'avant-guerre : "La terre et les forges" (1). Elle continue dans celui-ci à perpétuer la mémoire du petit peuple, qui, après quatre ans de souffrances, redresse la tête et... retrousse ses manches.

Elle a aussi publié "Conteurs et conteuses des montagnes bretonnes" (2) en 2007.

Librairie Gweladenn

Base sous-marine

Bd de la Légion d'Honneur

44600 Saint-Nazaire

tél : 02 40 22 16 10

Membre du réseau des librairies indépendantes bretonnes Kenstroll.

Notes

(1) La terre et les forges, éd. des Montagnes Noires, 2011, 190 p.

(2) Conteurs et conteuses des montagnes bretonnes : du foyer à la scène, éd. Keltia graphic, 2007, 142 p.

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Librairie Gweladenn

Gweladenn est la librairie de Saint-Nazaire qui va “à la rencontre de la culture bretonne et celtique”. Elle fait partie du “Kenstroll”, un groupement de librairies indépendantes de diffusion de la culture bretonne.
Depuis l'an 2000 elle propose, outre des livres en français, de nombreux livres en langue bretonne, lexiques, grammaires, littérature, histoire, livre pour enfants, des CD et DVD, des objets d'artisanat, des spécialités alimentaires bretonnes de Loire-Atlantique.
Librairie Gweladenn
Base sous-marine (derrière l'Office de Tourisme)
Bd de la Légion d'Honneur
44600 Saint-Nazaire
Tél./Fax 02 40 22 16 10
Contact : gweladenn(AT)free.fr .

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 3 multiplié par 4 ?

Publicités et partenariat