journée de réflexion et d'échanges sur la question sociale

-- Politique --

Communiqué de presse de UDB
Porte-parole: Nil Caouissin

Publié le 19/05/06 16:27 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

« Le social, c’est capital ! » Journée de réflexion et d’échanges, ouverte à tous Organisée par l’Union démocratique bretonne Au Palais des congrès de Vannes, le samedi 17 juin (9h00 à 18h00) Notre démarche La question sociale ne se réduit pas aux sphères du travail et de l’économie. Elle est au cœur de l’actualité. CPE, délocalisations, licenciements, bénéfice record des entreprises du CAC 40, privatisations, chômage, pauvreté et précarité, déséquilibres Nord-Sud… de nombreux mots pour de multiples maux ! Si nous disons que la situation actuelle est insupportable, qu’il faut que ça change, si nous manifestons contre le CPE et la précarité salariale et sociale… nous pensons aussi que nous avons la responsabilité de réfléchir à un autre modèle de société, à une véritable alternative et non à une simple alternance, au système actuel de mondialisation libérale qui oublie l’essentiel : l’humanité ! « Penser global et agir local » ou « penser local et agir global » ! L’Union démocratique bretonne n’oppose pas les 2 sens de lecture. Le progrès social est donc abordé dans un cadre plus large, celui d’un projet de société. Peut-il en être autrement ?

3 tables rondes : à chaque fois des apports théoriques, des témoignages et un temps de discussion

Animation des débats par Guillaume Duval Rédacteur en chef de la revue « Alternatives économiques »

La première table ronde : territoires, développement durable et solidaire (9h45 – 12h00) est consacrée à la relation entre démocratie, territoire et développement durable. Elle explore les conditions à réunir pour la mise en oeuvre d’un développement au service des populations et respectueux des territoires. Intervenants : - René Louail, paysan, membre du bureau de la Coordination paysanne européenne : le développement durable et la souveraineté alimentaire (20 minutes) - Yann Le Meur, président de « Ressources consultants finances » : les inégalités régionales et la crise de l’organisation territoriale en France (20 minutes) - Jose Mari Muñoa, Conseiller du président du gouvernement basque pour les affaires internationales : économie et territoire, les Clusters au pays basque, la coopérative Mondragon (35 minutes) - Un représentant de l’UDB : l’autonomie régionale, un levier démocratique au service du développement durable (5 minutes)

La seconde table ronde : travail, déréglementations sociales et précarités (14h00-15h30) vise à appréhender l’évolution de l’emploi dans nos sociétés dites modernes et à en mesurer les répercussions sociales. Au-delà de la prise de conscience, il s’agit d’affirmer que la justice sociale doit être au cœur de tout projet de société. Intervenants : (cette table ronde sera animée par le journaliste Georges Cadiou) - Guillaume Duval, rédacteur en chef de la revue « Alternatives économiques » et auteur de « Le libéralisme n’a pas d’avenir » : l’évolution du marché du travail, les jeunes et le chômage, les nouvelles formes de travail et de précarité (30 minutes) - Deux représentants syndicaux (CGT et CFTC) et un représentant d’un syndicat étudiant : les implications au niveau des entreprises, des salariés, des jeunes… (10 minutes chacun) - Un représentant de l’UDB : les conditions du progrès social (5 minutes)

La troisième table ronde : économie et démocratie, les conditions du progrès social (15h45-17h45) a pour objet de dégager à partir d’un état des lieux des systèmes économiques et financiers, des pistes pour élaborer et imposer les nécessaires règles financières et économiques. Elle pose la question de la réappropriation par la puissance publique d’une capacité d’action dans la sphère économique. Enfin, la relation entre démocratie et économie et la place du citoyen sont questionnées. Intervenants : - Antoine Rebérioux, co-auteur avec Michel Aglietta de l’ouvrage, « Dérives du capitalisme financier », paru aux éditions Albin Michel (45 minutes) - Deux représentants syndicaux, CFDT et Sud Solidaires (10 minutes chacun) et un chef d’entreprise, Liam Fauchard, dirigeant du Groupe Futurouest (15 minutes) - Un représentant de l’UDB : le rôle et la responsabilité du politique et les objectifs à atteindre (5 minutes)

17h45 : conclusion de la journée par le porte parole de l’Union démocratique bretonne 18hoo : apéritif «durable»

Pour s’inscrire : participation gratuite – accueil dès 9h00 Il est possible de déjeuner, uniquement sur réservation : chèque de15 Euro à l’ordre de l’UDB Par courrier à : Union démocratique bretonne 9 rue Pinot-Duclos 22000 Saint-Brieuc Renseignement : E-mail : r.pedron [at] udb-ga-crb.org Tél. 02 23 21 36 40

mailbox imprimer

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.