Un chiffre d’affaires de 5200 K€ en 2005 pour le torréfacteur breton Laurent Coïc

-- Economie --

Dépêche
Par Marc Le Toullec

Publié le 17/05/06 20:22 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le torréfacteur breton Laurent Coïc affirme une nette présence dans le domaine du café en Bretagne et au-delà. Le CA de cette PME, installée à Plomelin près de Quimper, se consolide en 2005 à plus de 5 millions d’euros (5200 K€). Gilles Coïc, fils du fondateur, instaure un produit aux couleurs de la Bretagne. Escale bretonne et Matin breton se remarquent par leur paquet où sur l’un on reconnaît un vieux gréement, sur l’autre une vague se fracassant sur les rochers. Ce café est bien breton ! Le torréfacteur a été l’un des premiers en France à proposer du café bio, il y à 13 ans. Laurent Coïc regroupent 39 salariés, un magasin à Lorient, une agence à Morlaix et une autre à Rennes. Ses produits sont disponibles en magasins et peuvent être dégustés dans les cafés et restaurants de notre région. ABP/MLT

mailbox imprimer

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.