Langues régionales : l’action militante pallie les déficiences institutionnelles.

-- Politique --

Communiqué de presse de Yann Syz
Porte-parole: Syz Yann

Publié le 11/05/06 10:10 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La fédération UDB Morbihan apporte ses sincères félicitations à Yannig Baron après sa courageuse grève de la faim de trois semaines qui à permis des avancées notables de la part des autorités de l’enseignement catholique. Il est néanmoins regrettable de constater que cette année encore il aura fallu des actions militantes exceptionnelles pour l’enseignement du breton. Cette grève de la faim intervient durant la même année scolaire qu’une mobilisation de deux mois des parents d’élèves d’une école publique de LORIENT pour l’ouverture d’une demi-classe, dans un département où les militants associatifs de DIWAN sont l’objet d’attaques nombreuses, notamment des jacobins de tous bords siégeant au conseil municipal d’AURAY . Tous ces militants ne font que pallier aux déficiences des institutions françaises dirigées pour la plupart par des élus qui tiennent un double langage La France n’a toujours pas ratifié la charte européenne des langues régionales, les refus d’ouverture des classes bilingues se multiplient, les émissions de radio et de télévision en breton ne cessent de diminuer… Pourtant dans le même temps, les dirigeants politiques français font de grands et beaux discours sur l’importance de la diversité culturelle… au Québec, en Laponie… voire donnent des leçons à d’autres pays sur le droit à la différence et le respect des minorités. Ce mélange de cynisme et de suffisance est indigne d’une démocratie qui entend promouvoir la liberté, l’égalité et la fraternité.

Pour l’Union démocratique bretonne, il y a donc urgence à ce que la Région obtienne au titre du droit à l’expérimentation, droit inscrit dans la constitution française, les compétences en matière d’enseignement des langues régionales et de politique linguistique. Il nous faudra donc être nombreux, lors de la manifestation du 3 juin à Rennes, pour exiger le transfert de compétences à la Région Bretagne de l’enseignement des langues régionales et de la politique linguistique.

Pour la Fédé Morbihan UDB Yann SYZ Responsable des Affaires Extérieures

mailbox imprimer
Maire adjoint de Lorient

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 3 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.