Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Place de la mairie
Place de la mairie
- Dépêche -
3 000 manifestants pour les langues de Bretagne à Carhaix
Kevre Breizh organisait ce samedi, à Carhaix, une manifestation pour les langues régionales en coordination avec d'autres régions de France où ces langues sont menacées. La Charte européenne des langues
Philippe Argouarch pour ABP le 25/10/15 0:26

Kevre Breizh organisait ce samedi, à Carhaix, une manifestation pour les langues régionales en coordination avec d'autres régions de France où ces langues sont menacées. La Charte européenne des langues régionales doit être examinée en séance le 27 octobre au Sénat.

A Montpellier, environ 10.000 personnes selon les organisateurs, 4.000 selon la police, se sont rassemblées pour défendre la langue et la culture occitanes.

Environ 5000 ont défilé à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) pour l'officialisation de la langue basque et pour réclamer la création d'une collectivité spécifique basque limitée au Pays basque français. D'autres manifestations moins importantes ont eu lieu à Strasbourg et en Corse.

A Carhaix, le cortège a traversé la ville pour arriver sur le site des Vieilles Charrues, à l'espace Glenmor où se tenait le Salon du livre en Bretagne.

Parmi les manifestants, on a pu voir des candidats aux élections régionales de décembre prochain comme le maire de Carhaix, Christian Troadec, Marc Le Fur, Paul Molac, Caroline Ollivro, Isabelle Le Bal, René Louail et beaucoup d'autres.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1133 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 7 commentaires
bernard guyader Le Dimanche 25 octobre 2015 08:33
Bon dia ...pour une charte européenne qui date du siècle précédent c'est un bon score .La france ne semble pas vraiment sensible à la protection de "son" patrimoine linguistique sauf peut être lorsqu'il s'agit de mobiliser les "troupes" pour le prochain scrutin régional . Ici en Catalogne nord la manif la plus importante est prévue pour le 07/11 ( Dénoncer le traité des Pyrénées ). En ce qui concerne le catalan , cette langue est vivante et socialement active ..grâce au SUD bien sûr et la reconnaissance ou pas par Paris n'a pas vraiment de sens. Merci au Catalans du Sud ..ils n'ont pas vraiment besoin d'une Charte semble t il pour ouvrir leurs bouches. Je vous invite à écouter la chanson de LLouis LLach -Venim del Nord Venim del Sud - ( Nous venons du nord ..nous venons du sud) ..Sûr que cette dernière sera reprise à l'unisson . Félicitation aux occitans pour cette manif de Montpellier .J'ai entendu un fonctionnaire franc à la radio dire qu'une Catalogne ( sud) indépendante pourrait faire partie de la Franconphonie...Sans Vergogne ces francs nous le répétons ( dans quelle langue?). Adeu B.Guyader
(0) 

Ker Abime Le Dimanche 25 octobre 2015 15:56
Pourquoi une si maigre couverture et une seule photo sur cet événement alors que beaucoup de slogans et pancartes demandaient la réunification?
Ker Abime
(0) 

P. Argouarch Le Dimanche 25 octobre 2015 20:55
Merci de nous envoyer vos photos !
(0) 

yanneutch Le Lundi 26 octobre 2015 22:55
Le fait que seules 3000 personnes aient pris part ne chagrine personne?
(0) 

Petit Patron du 29 Le Mardi 27 octobre 2015 13:29
3000 manifestants à Carhaix pour la langue Bretonne.
3000 spectateurs en moyenne / jour à l'open de tennis qui vient de s'achever à Brest !
15000 spectateurs au match de football Lorient-Rennes!
3000 personnes = 0.10 % de la population totale de la Bretagne.Donc, 99.90 % n'y étaient pas !!! ( c'est encore pire si on prend la Bretagne à 5 )
CQFD.
(0) 

Pôtr ar skluj Le Mercredi 28 octobre 2015 08:54
"En ce qui concerne le catalan , cette langue est vivante et socialement active..."
Il ne faut quand même pas se voiler la face. Dans le Roussillon, le catalan est une langue morte. C'est tout simplement que les Catalans n'y sont plus qu'une minorité ethnique noyés parmi les Pieds-Noirs espagnols. Il suffit de regarder les patronymes les plus portés dans les Pyrénées-Orientales pour constater le remplacement de population :
Entre 1891 et 1915 :
1 VIDAL
2 MARTY
3 FABRE
4 COSTE
5 PAGES
Entre 1966 et 1990 :
1 GARCIA
2 MARTINEZ
3 LOPEZ
4 SANCHEZ
5 PEREZ
Bizarrement, les militants catalans ne dénoncent jamais la politique coloniale, au sens propre du terme, à laquelle s'est livré la France en installant ses rapatriés d'Algérie sur les terres des Catalans.
Remarquez, la situation est presque symétrique au sud. Les Catalans y sont également une minorité face aux Xarnegos qui représentent 60% de la population. Mais pour l'instant, le catalan se maintient bien dans les régions plus rurales, moins touchées par les migrations.
(0) 

yanneutch Le Jeudi 29 octobre 2015 11:50
Neuze n'och ket chalet ? 3000 a dud HEPKEN ha n'eus netra da lavaret ?
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons