L’invraisemblable genèse des régions administratives françaises

-- Politique --

Communiqué de presse de UDB
Porte-parole: Hervé Le Gall

Publié le 15/09/05 20:16 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L’Union démocratique bretonne (UDB) tient à attirer votre attention sur l’article paru dans France-soir le 2 septembre et qui titre « Il y a 50 ans : la création des (aberrantes) régions » (cf. fichier joint). Les faits sont connus. Mais qu’ils soient rappelés et confirmés par un témoin direct de cette création, Jean-Richard Sulzer, ancien membre du cabinet d'Edgar Faure, n’est pas anodin.

Il faut croire que Jean-Richard Sulzer en avait gros sur la conscience pour se manifester de la sorte à l’occasion du 50ème anniversaire de ce découpage qu'il relie lui-même au régime de Vichy. En effet, à quelques retouches près[1], le découpage de 1955, « effectué sur un coin de table », « décalque les frontières régionales sur celles… du gouvernement de Vichy », qui reprennent pour l’essentiel le découpage des Kommandanturen allemandes, largement inspiré de considérations militaires et de préoccupations de maintien de l’ordre.

Ce rappel historique rend encore plus absurde le statu quo actuel et la sanctuarisation du découpage régional que nous subissons[2]. Il nous conforte, même si l’argument historique n’est qu’un élément parmi d’autres, dans l’urgence de réunifier la Bretagne et mettre ainsi fin à 60 années de séparation arbitraire. Il confirme également la nécessité de revoir le découpage actuel de plusieurs régions en France.

L’UDB rappelle à cet égard qu’elle propose un remodelage en profondeur de l’Ouest qui amènerait à passer des six régions administratives actuelles à quatre nouveaux ensembles plus solides, plus cohérents et clairement reconnus de leurs habitants. Concrètement, il s’agirait de :

- réunifier la Normandie, absurdement divisée en deux régions administratives ; - mettre fin à la partition de la Bretagne, afin de corriger une aberration de l’histoire et répondre à la demande des citoyens de Loire-Atlantique ; - faciliter le rapprochement de la Vendée et du Poitou, dont elle est issue historiquement, dans le cadre d’une région Vendée- Poitou- Charentes ; - créer une nouvelle région Val de Loire par l’addition à la région « Centre », dénomination qui n’a strictement aucun sens, de la Mayenne, de la Sarthe et du Maine-et-Loire.

Ce nouveau découpage, qui relève du simple bon sens, faciliterait l’identification des régions à l’échelle de l’Europe et permettrait de mettre en œuvre une interrégionalité à géométrie variable pour traiter notamment des problèmes d’aménagement du territoire.

L’UDB appelle bien sûr à participer massivement à la manifestation du 1er octobre à Saint-Nazaire (15h00, à la base sous-marine) en faveur de la réunification de la Bretagne.

Ronan Divard

Mouezh UDB / Porte-parole de l’UDB (Contact : ronan.divard [at] wanadoo.fr; 02 98 07 01 32, 06 32 29 30 84)

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.