24 juin 2020 : la nouvelle Statue de la Liberté est arrivée à Gourin

-- Culture --

Agenda
Par Pierre-Marie Quesseveur

Publié le 25/06/20 16:15 -- mis à jour le 26/06/20 16:37

Elle mesure 2,90 m, pèse 450 kg environ et a été posée sur un piédestal de 1,30 m. Le monument en bronze, qui porte la signature d’Auguste Bartholdi, a été déposé le 24 juin 2020 sur son emplacement de la place de la victoire, à Gourin.

Allégorie de l’immigration bretonne

Cette Statue de la Liberté en bronze de Bartholdi, a été réalisée grâce aux dons de plus de 300 contributeurs.

C’est une allégorie de l’émigration bretonne vers les Amériques depuis la fin du XIXe siècle. Elle symbolise la liberté, le courage, la détermination et l’esprit d’aventure des Bretons qui ont franchi l’Atlantique à la recherche du rêve américain.

Pourquoi à Gourin

Gourin est la capitale de l’émigration bretonne en Amérique du Nord. Aujourd’hui, on avance le chiffre de 6000 à 7000 Bretons du Centre Bretagne installés aux États-Unis.

L’émigration des habitants de la région de Gourin vers les Amériques a démarré à la fin du XIXe siècle. Une seconde vague migratoire a eu lieu après la première guerre mondiale et une troisième dans les années 50, suite à l’action de recruteurs canadiens. Dès 1928, on dénombre à New York environ 3000 habitants originaires de Gourin, 400 d'entre eux étant directement employés par Michelin (créée en 1901 au sud de New-York à Miltown et qui recrutait de façon privilégiée des Bretons).

Un pari un peu fou

La fabrication de cette nouvelle statue de la Liberté est le résultat de la collaboration entre l’association Bretagne Transamerica et la mairie de Gourin. Une cagnotte en ligne, sur la plateforme de financement participatif Kengo, a permis de la financer. La nouvelle statue, en bronze, a remplacé celle en composite qui avait été offerte à Bretagne Transamerica par la compagnie Air France, dans les années 80, pour saluer l'émigration bretonne vers les Amériques.

Partenariat avec l’Atelier de moulage du Louvre

Elle est le fruit d’un partenariat avec l’Atelier de moulage du Louvre et des musées de France. Elle a été fondue à la fonderie Chapon de Bobigny. C'est une authentique oeuvre d'art signée par l'illustre Auguste Bartholdi, le créateur de la statue new-yorkaise.

Voir aussi :
mailbox imprimer