23e festival Taol Kurun : la route comme fil conducteur

-- Festivals --

Communiqué de presse de Kerne Multimédia
Porte-parole: Fanny Chauffin

Publié le 26/12/16 9:50 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

De Kerouac à Patrick Ewen, des routes de Cesaire Berchel à celles de l'exil au Kurdistan, en Arménie ou en Méditerranée, les 50 événements concoctés par les organisateurs du festival ne manqueront pas de faire voyager et réfléchir les spectateurs, stagiaires, danseurs, conteurs, ... de ces trois semaines de programmation.

Vingt associations adhérentes réunies autour de Ti ar vro Bro Kemperle préparent depuis dix mois l'événement. Tout s'est greffé autour du concours de haikus qui avait choisi «an hent / le chemin / the road» dès le mois de Janvier. La cité de Youenn Gwernig, Scaër, a alors programmé la venue de Yves Tanguy et Annaïg, fille du grand Youenn, qui parleront du tout nouveau livre de sa correspondance avec Jack Kerouac. La route 29 ressemblant à la route 66, les dignes héritiers de Kerouac, en 2CV, entendez Ewen-Delahaye-Favennec, inaugureront le grand concert du Koad Kaer le vendredi soir. Le concours photos a permis à une centaine de participants de montrer leur capacité à capter les chemins d'automne et d'hiver dans les seize communes que compte Quimperlé-communautés. Trois fest-noz, trois fest-deiz, cinq concours (haikus, conteurs, chanteurs, caramel, photos, épluchage de pommes de terre, le quatrième du nom), douze stages dont une partie en breton (breton, kan ha diskan, yoga, danse, théâtre, conte...) : le programme est copieux et vous pouvez dès à présent le consulter ici : (voir le site)

Bon festival !

Voir aussi :
mailbox imprimer