23 et 24 avril à Brennilis : deux jours pour dire non au nucléaire

-- Environnement --

Communiqué de presse
Par Fanny Chauffin

Publié le 28/03/16 20:07 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Nous sommes à une période charnière où les fiascos, faillites et les endettements record d'EDF et AREVA alimentent en continu depuis plusieurs mois les journaux. Mais l'industrie nucléaire s'accroche à sa survie coûte que coûte. Il faut nous mobiliser fortement pour qu'on en finisse enfin avant la catastrophe.

Le rassemblement est organisé par la Fédération anti-nucléaire Bretagne. (voir le site) ou (voir le site)

A la salle polyvalente de Brennilis, à partir de 10 heures, Mona et Michel Hugot de l'association Enfants de Tchernobyl Belarus nous présentera leur film réalisé en 2015 sur le laboratoire Belrad créé par Vassily Nesterenko au lendemain de la catastrophe de Tchernobyl (20 mn) et répondra à vos questions sur la situation dans les territoires contaminés par la catastrophe de Tchernobyl. Le magnifique livre de photographies Tchernobyl for ever sera en vente. (voir le site)

A 14 heures, Roger Penanros de l'Université Européenne de la Paix présentera un diaporama sur la situation du nucléaire militaire et Alain Rivat de Stop nucléaire 56 en fera le lien avec le nucléaire civil. Il parlera de la nécessité de se mobiliser pour un arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire

Dès 15h45, mise en place du cortège pour se rendre à la centrale de Brennilis. En tête de cortège, la stèle à l'irradié inconnu.

A 17 heures projection d'un extrait du film Brennilis, la centrale qui ne voulait pas s'éteindre (20 mn) suivi de l'intervention d'Annie-Thebaud-Mony, directrice de recherches à l'INSERM et de Michel Marzin, ancien technicien de la centrale de Brennilis

Buvette et restauration sur place à la salle polyvalente de Brennilis, stands des associations, vente des oeufs pissanki au profit de l'association Enfants Tchernobyl. (voir le site)

Clôture de cette journée par un fest-noz

Dimanche 24 avril, à 11 h départ de la vélorution à Crozon (ancienne gare) pour une arrivée devant la base de l'Ile au Longue. Pique-nique au port du Fret

Vidéo : le rassemblement qui avait eu lieu en 2011

Voir aussi :
mailbox imprimer
Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante au lycée Diwan. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tvlise Diwan Karaez. Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton.

Vos commentaires :

Gwenael Kaodan
Mardi 29 mars 2016

Je ne crois pas à l'arrêt du nucléaire en hexagonie. Les centrales ont 40 ans, la durée de leur exploitation a été étendue à 50 ans et déjà des discussions sont entamées pour pousser à 60 ans.

Lheritier Jakez
Mercredi 30 mars 2016

Il faudra ressortir les chiffres des intérêts de l'endettement (en dollards) monstrueux d'EDF ,dans les années 80, pour que la France se paye sur notre dos ,ce parc Nucléaire exorbitant.

Il faut rappeler que les coùts de démantèlements des sites n'ont pas été inclus dans les études d'implantation des centrales.

Il faut rappeler que le traitement des déchets n'a pas ,non plus été évalué et inclus dans les prix de revient.

Comme cela ;les politiques Giscard/Barre et leurs copains ont pu raconté que le Nucléaire coûtait moins cher que les autres sources classiques.Rappeler le rôle et les participants privés cooptés par les gouvernements de l'époque,de la fameuse commission P.O.N.T

Il faudrait aussi faire ressortir tous les brevets produisant des énergies renouvelables à moindre coût que le pétrole et le nucléaire.

Brevets qui sont en sommeil et propriétés de grandes Multinationales Françaises,Américaines,Britanniques,etc..Pourquoi?

Si ces secrets étaient levés,nous pourrions sans doute apprendre que la fermeture des centrales nucléaires pourraient être accélérée,

et pas au delà des 40/50 ans.

Plusieurs débats et actions publiques sont à relancer-surtout sur les antennes télés et radio...Débats réclamés en 1980 et enterrés par Mitterrand après la décision de ne pas faire Plogoff.2 jours au parlement ont suffit pour noyer les questions qui se posent aujourd'hui.

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 0 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.