2017, l'année de l'Écosse au Festival Interceltique de Lorient

Ce matin, le directeur du Festival, l'Asturien Lisardo Lombardía, présentait le visuel de l'édition 2017 du Festival Interceltique de Lorient consacré à l'Écosse.

Affiche du Fil 2017 41 41614_1.jpg Affiche du Fil 2017

C'est la troisième fois qu'une édition du FIL est consacrée à l'Écosse. La programmation concoctée en lien suivi avec le gouvernement écossais sera présentée en avril prochain mais Lisardo Lombardía a indiqué qu'une place importante sera donnée à la jeunesse et à la diversité de la culture écossaise. Le gouvernement écossais a aussi insisté pour qu'une place importante soit donnée au gaélique.

Dans le contexte du Brexit et des frictions à venir entre les gouvernements de Londres et d'Edimbourg, les Écossais souhaitent donner en 2017 une visibilité internationale renforcée à leur pays et à leur culture.

Le visuel 2017 du FIL sera décliné dans les différentes langues celtiques et dans les grandes langues internationales.

Présentation de l'affiche 2017 :

L'Écosse,fort caractère, caractère et esprit universel

Ce serait une erreur de cantonner l'Écosse uniquement à ses Highlands, son whisky tourbé, Nessy, sa tradition, son histoire… de représenter ce territoire comme une carte postale figée dans le temps. Sans renier ses origines, l'Écosse a de nombreuses autres ressources ! Terres situées au nord de l'Angleterre, l'Écosse, n'a jamais été aussi ouverte sur le monde. Un souffle de liberté qui a toujours guidé le peuple écossais. Le respect de sa tradition est une source intarissable d'inspiration qui place le pays à la pointe de la création dans de nombreux domaines : textile, industriel, artistique…

Coeur battant, tradition et audace

Le visuel se devait de refléter cette double lecture du pays. Elle met en scène deux symboles identitaires du pays : la cornemuse et le tartan. Cependant sa composition et son traitement graphique en font un miroir très contemporain et créatif. Le bleu du tartan est un clin d'oeil au drapeau écossais. Le bordeaux intense, rappelle lui, le caractère distingué et traditionnel des Écossais. Une luminosité se dégage des couleurs rappelant le visage vivant, créatif et surprenant de l'Écosse.

Cette composition donne le sentiment que le Festival se drape de l'habit écossais le temps des 10 jours et 10 nuits de festivités. C'est également la traduction graphique de l'accroche "coeur battant". La cornemuse joue de la parenté de ses formes avec notre organe vital, si prompt à battre dès que l'on entend les premières notes de musique !

Rendez-vous du 4 au 13 août 2017 (voir le site)

Voir aussi : Le teaser du festival : l\\\'Écosse invitée par Kerne Multimédia
Voir aussi : Ar brezhoneg er festivalioù ? par Kerne Multimédia
Voir aussi : Clôture du festival de Lorient : "l'acte final" par Fanny Chauffin

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

JYLT

Démocrate, Lorientais, Breton, Européen, curieux du monde, de ses cultures, engagé pour la démocratie , la construction d'une Europe fédérale, l'émancipation de la Bretagne pour lui redonner toute sa place au sein des nations européennes..... Voilà, n'hésitez pas à commenter, à critiquer, à applaudir, à suggérer ! Voir aussi mon blog http://www.tanwezhen.bzh/

Vos commentaires :

Jakez Derouet
Mercredi 18 janvier 2017

Pelec'h emañ ar brezhoneg? L'affiche est belle elle s'adresse à tout le monde et ce n'est pas tj facile de faire du bilingue avec une lecture directe. Mais quand même çà montre le peu d'intérêt pour notre première langue nationale !

Écrire un commentaire :

Combien font 3 multiplié par 5 ?

Publicités et partenariat