2011 : l'année de la Bretagne
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 1/02/11 1:54 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'année 2011 est en passe de devenir l'année de la Bretagne après juste un mois passé. Et tout particulièrement, c'est l'année des Bretonnes. Et tout particulièrement c'est l'année des Léonards et de Brest. On parle beaucoup de Brest cette année, et pas uniquement pour son équipe de foot, passée en ligue 1 et qui fut un moment en tête du championnat...

Dès décembre 2010 la belle Brestoise, Laury Thilleman, miss région Bretagne, était élue Miss France sans conteste. Elle revendique fièrement et sans complexe son identité bretonne.

Une autre Bretonne à la voix extraordinaire et aux yeux bleu d'éclats de mer, aussi de la région de Brest, Nolwenn Leroy, fait un carton avec un disque en breton composé de reprises du patrimoine musical breton y compris un Bro gozh ma zadoù superbe et autres morceaux magnifiques enregistrés à Londres avec l'aide du producteur de Paul Mc Cartney. Première des ventes d'albums en France depuis deux semaines, elle est 25e sur la charte mondiale et en progression.

Cécile Corbel, originaire du Cap Sizun, a fait la une aussi avec la sortie en France du film Arriety dont elle a composé et interprété toute la musique. La fée bretonne à la harpe enchanteresse est première au Japon pour les musiques de film. Elle a finalement conquis le public français après avoir conquis le Japon.

Une autre Brestoise, Dr Irène Frachon, une pneumologue installée à Brest depuis 10 ans, a stoppé toute seule un médicament mortel, le médiator, responsable de la mort de plus de 1.000 personnes. Cette Erin Brockovitch, têtue et tenace, a publié le livre qui a fini par éveiller l'attention des autorités. Seule contre le laboratoire Verdier, elle a réussi malgré toutes les pressions à faire interdire le médicament.

Dans l'édition, le livre Bretonnismes de Hervé Lossec, un autre Léonard, s'est déjà vendu à 106.000 exemplaires et est en rupture de stock. (Un livre de portée régionale tire normalement à 3.000 exemplaires). Une troisième édition est prévue en février. En 20 ans, seuls deux livres traitant de la matière bretonne ont dépassé les 100.000 exemplaires, l'autre étant Mémoires d'un paysan bas-breton - Jean-Marie Deguignet. Bretonismes répertorie les expressions syntaxiquement bretonnes utilisées par les Bretons quand ils parlent français.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1787 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.