2000 personnes pour la Fresque Humaine pour la réunification à Nantes
ID Photo.
2000 personnes pour la Fresque Humaine pour la réunification à Nantes
Au premier plan les bureaux des Ateliers et Chantiers de Bretagne. Renommés au fronton nord Ateliers et Chantiers de Nantes. À gauche des bureaux l\'éléphant en promenade. Au fond la Loire et sur la gauche La Grande Cale. La fresque est devant la façade n

Nantes/Naoned le samedi 27 février,

Succès populaire de la fresque humaine pour la réunification de la Bretagne

Bretagne Réunie et 44=Breizh, organisateurs de la fresque humaine pour la réunification administrative de la Bretagne, se félicitent de la réussite de cette journée.

En effet les 2000 personnes nécessaires pour réaliser la fresque se sont déplacées sur le site des chantiers navals de l'île de Nantes, malgré la pluie et le froid.

De nombreux candidats et têtes de listes aux élections régionales de mars 2010 tant en région Pays de la Loire, qu'en région Bretagne étaient présents.

Nous espérons que cette mobilisation de la société civile pour l'unité de la Bretagne, permettra aux futurs conseillers régionaux de prendre réellement en compte cette exigence démocratique.

Ce « meeting » a rassemblé 2000 citoyens. C'est aujourd'hui l'événement qui a le plus mobilisé au cours de cette campagne électorale 2010.

Alors que certains élus et candidats continuent de mépriser les Bretons et leur volonté de Réunification (1), force est de constater que la société civile dans son cadre associatif et populaire mobilise plus que n'importe quel autre candidat à ces élections régionales, bénéficiant de moyens financiers autrement plus importants.

Pour ceux qui en doutent encore le retour administratif de la Loire-Atlantique en Bretagne est bien une question électorale pour les régionales 2010. Les candidats doivent répondre concrètement aux questions qui ont été posées par le mouvement associatif breton depuis plusieurs semaines et par les citoyens rassemblés aujourd'hui. Les élus du conseil régional des Pays de la Loire laisseront-ils le département de Loire-Atlantique et ses habitants s'épanouir dans le cadre d'une Bretagne réunifiée ?

Toutes les photos prises par hélicoptère sont visibles en allant sur la première page du site : (voir le site) de ID Photo.

(1) Réunification : retour de la Loire-Atlantique dans sa région Bretagne


Pour Bretagne Réunie Paul Loret 06 64 33 91 21
Pour 44=Breizh Jonathan Guillaume 06 12 30 67 15

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 6253 lectures.
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan.
L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.
Bretagne Réunie
BP 49032
44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Le Morvan Hervé
Mardi 31 août 2010

Hallucinant ce à quoi nous avons assisté cet après midi, pourquoi l'ABP n'en parle pas ??

Des extrémistes armés de barres de fers, de matraques, de fils de fer barbelés, qui filtraient les entrées, et qui agressaient ceux qui leur semblaient louches !!

Quelle belle image de la Bretagne, surtout que je n'avais jamais vu ces têtes auparavant alors que je suis à Bretagne Réunie depuis des années, ces gens n'étaient pas Bretons d'après les plaques des voitures avec lesquelles ils sont arrivés, qui a ramené ces gens dangereux qui ont agressé un membre de Bretagne Réunie qui leur demandait de laisser passer les gens ?!

Inadmissible, est ce dû à la co-organisation de 44=Breizh ? Bretagne Réunie tombe bien bas si c'est le cas.

David Arnaud
Mardi 31 août 2010

Sympathique journée et sympathique action malgré la pluie battante. J'espère que cela sera relayé comme il se doit par la presse. Je ne regrette pas d'être venu.

Seul bémol : la présence un peu envahissante de zozos armés (de jeunes anarchistes visiblement) qui auraient à ce qu'on m'a dit agressé au moins un des participants et importunés plusieurs autres. A-t-on vraiment besoin de ce genre d'olibrius violents à ce genre d'évènements ?

Simon Oizel
Mardi 31 août 2010

Dis dont David Arnaud, je te signale que les zozos armés (de quoi d'ailleurs?) ont empêchés des skin head de l'extrême droite bretonne d'entrer sur le site !

valy daniel
Mardi 31 août 2010

comme d'habitude; ouest-france a minimisé le rassemblement en le qualifiant de folklorique sans oublier d'y avoir amputé plus de 1000 personnes sur l'evenement . ouest-france aurait-il peur de la reunification de la bretagne ; et pourquoi .

kerjean paul
Mardi 31 août 2010

Dans la presse écrite on évoque 1000 participants ou "plus d'un millier", il est certes difficile de se faire une idée de la mobilisation d'après une photo à moins d'être fin mathématicien ou géomètre averti, une belle réussite quoi qu'il en soit avec un impact communicatif certain et l'opportunité de gagner du terrain dans une population dont la majorité semble toutefois loin d'être acquise à l'idée de l'intégration administrative de la LA en région Bretagne.

Guillaume Jonathan
Mardi 31 août 2010

Les injures étant interdites sur ABP. Ce commentaire a été suspendu.

J-Luc. Le Floc'h
Mardi 31 août 2010

Quelle journée ! Pebezh devezh !

Devant le bâtiment des anciens Chantiers Navals de Nantes, lieu emblématique de la Cité des Ducs de Bretagne. Sont accostés à peu de distance, deux navires au nom breton, le « Kreiz er Mor » (référence à un texte célèbre de Yann-Ber Kalloc'h), affecté il ya peu encore à la desserte de Groix, et le « Nevez Amzer » (printemps), grosse vedette fluviale.

Pluie froide, ciel bouché, coup de tabac annoncé sur les rivages atlantiques, donc en pays nantais. Voilà la Bretagne unie d'abord dans le climat. Et cependant, ils sont là, curieux et tenaces, déterminés et impatients. Ils et elles sont là, au rendez-vous de l'avenir, dans la démocratie et l'amour du pays.

L'hélicoptère est annoncé dans 10 minutes. En attendant, l'éléphant – l'une des énormes machine de l'île de Nantes, effectue une sortie habituelle, avec un grand « Gwenn-ha-Du » au flanc, heureuse initiative d'une passagère !

En attendant, l'on discute avec entre voisins. E brezhoneg, mar plij ! En breton, tant qu'à faire, si c'est possible ! Comme toujours, les manifestations publiques en faveur de la Bretagne rapprochent des inconnus d'un jour, ou permettent de repérer tel ou tel visage médiatique.

L'hélicoptère est à nouveau annoncé dans 10 minutes ! C'hoazh ? Fidamdoue ! Ne zeu ket re vuan ar vinsaskell ! / Encore ? Fichtre ! Il n'arrive pas vite cet hélico !

En attendant, rapide répétition pour favoriser la visibilité d'en haut: il s'agit d'élever au-dessus de la tête une feuille blanche. Ainsi sera clairement visible le message : 44 = BZH. A chaque fois, un cri unanime, enthousiaste jaillit des poitrines. Magnifique, serein, profond !

L'hélico est là, bourdon stationnaire pendant quelques minutes, assez haut dans le ciel pour capter une vue d'ambiance. Au sol, c'est une clameur irrépressible qui traduit la soif de vivre, qui exige la justice territoriale. La Bretagne, du fond du cœur, la Bretagne d'une voix unanime ! Breizh a-greiz kalon, Breizh a-unvouezh !

La dispersion sera rapide et sans incident. A peine à l'écart, quelques gendarmes sont en veille. Clin d'œil à ce qui se joue cet après midi, l'une des camionnettes de gendarmerie arbore un « Gwenn-ha-Du » encadré des mots « Bretagne » et « Breizh », sur sa nouvelle plaque 35. Et pourtant, la République ne m'a pas semblé en danger pour autant !!!

Messieurs Ayrault (maire de Nantes) et Auxiette (président sortant des PdL) pourraient y réfléchir. Demain, la Bretagne sera respectée dans sa géographie (cinq départements) et son vouloir-vivre ensemble. Tandis que les « pedehell », reconfigurés, se déploieront sur le Val de Loire. C'est le scénario le plus efficace, le seul qui allie le rêve et la raison. Le scénario « gagnant-gagnant » !

Bevet Breizh ! Vive la Bretagne !

Pierre CAMARET
Mardi 31 août 2010

Tres bien le Feuilleton "Rivalites Bretonnes" .Presque aussi interessant que "Plus Belle la Vie"

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 9 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.