Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Présentation de livre -
20 000 Bretons se sont battus pour l’indépendance américaine
Vingt mille Bretons ont combattu pour l’indépendance américaine et près de 2 000 d’entre eux sont morts pour elle. C’est ce que rappelle le docteur Philippe Carrer dans un livre captivant qui paraîtra en librairie vers le 15 avril : La Bretagne et la Guerre d’Indépendance américaine. Curieusement, le rôle de la Bretagne et des Bretons dans cette guerre était resté jusqu’ici largement dans l'ombre.
Philippe Argouarch pour Editions Les Portes du Large le 2/04/05 17:54

Editions Les Portes du large

Vingt mille Bretons ont combattu pour l’indépendance américaine et près de 2 000 d’entre eux sont morts pour elle. C’est ce que rappelle le docteur Philippe Carrer dans un livre captivant qui paraîtra en librairie vers le 15 avril : La Bretagne et la Guerre d’Indépendance américaine. Curieusement, le rôle de la Bretagne et des Bretons dans cette guerre était resté jusqu’ici largement dans l'ombre. On a un peu oublié que la Guerre d’Amérique fut en grande part une guerre maritime entre la France et l’Angleterre, que de nombreux affrontements navals eurent lieu tout près des côtes bretonnes, que la Bretagne toute entière vibra ardemment pour la cause américaine et que des Bretons s’engagèrent dès 1776 et 1777 (dont le marquis de La Rouërie, le fameux “colonel Armand”) pour aller combattre aux côtés de George Washington; le rôle des ports bretons fut capital dans le ravitaillement des colonies révoltées; on peut dire que l'US Navy est née en Bretagne, sa première unité ayant été un navire de la Compagnie des Indes, de Lorient; il faut aussi savoir que, bien plus que Beaumarchais, c'est un Nantais, très injustement oublié, Jacques Donatien Le Ray de Chaumont, qui fut le principal financier et pourvoyeur d'armes et de munitions de l'armée de Washington et c'est sa demeure de Passy, où il hébergea son ami Benjamin Franklin, qui joua durant toute la guerre le rôle d'ambassade officieuse des États-Unis...

Dans ce livre novateur et rempli d’informations, puisées aux meilleures sources, dont de récents travaux américains peu connus en France, le docteur Philippe Carrer, révèle enfin au grand jour, vus du côté breton, les circonstances, les ressorts et les étapes de cette guerre qui changea le cours de l'histoire du monde et à laquelle les Bretons prirent une place si importante. (240 pages, 22 €, en librairie à partir du 15 avril 2005)

Bernard Le Nail

Éditions Les Portes du large, Rennes Diffusion-distribution : Coop Breizh, Spézet

Cet article a fait l'objet de 1563 lectures.
Vos 0 commentaires :
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons