1er atelier participatif de Bretagne Réunie pour les élections municipales nantaises

-- La réunification --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole: Alain Peigné Paul Loret

Publié le 23/10/19 14:23 -- mis à jour le 23/10/19 15:43

À l'initiative d'une pétition signée par 105 000 citoyennes et citoyens de Loire-Atlantique demandant l'ouverture d'un débat sur la question de l'appartenance de Nantes à la région Bretagne, « Bretagne Réunie » et le mouvement associatif ont sollicité les différentes têtes de listes sur l'organisation d'ateliers participatifs dans le cadre de la campagne des élections municipales de Nantes.

Julie Laernoes, candidate écologiste et citoyenne, a répondu favorablement avec la tenue d'ateliers puis d'une plénière hier à la Maison des Syndicats.

A l'issue des échanges riches et passionnés, plusieurs mesures concrètes ont été prises par la candidate écologiste, en concertation avec Bretagne Réunie.

Réaction de Kevin Jezequel - Comité nantais de Bretagne Réunie :

« Un tel événement sur la question bretonne, destiné à alimenter de manière concertée un programme électoral nantais, est une grande première. Alors que les décideurs politiques nantais mettent cette question sous le tapis depuis plus de 60 ans, le mot « réunification » cesse enfin d'être un tabou et fait même l'objet d'engagements sans ambiguïté.

Réaction de Julie Laernoes, candidate écologiste et citoyenne pour les municipales à Nantes :

« Les aspirations des Nantais.e.s sont palpables, il est grand temps de s'atteler à la question de la réunification administrative de la Bretagne. C'est pourquoi j'ai souhaité que nos premiers engagements de campagne concernent Nantes « ville de Bretagne ».

Sur le plan politique, pour avancer concrètement sur la réunification, nous organiserons les États généraux de la Bretagne réunifiée début 2021 au plus tard, afin d'imposer le débat de la réunification administrative dans le cadre des élections départementales et régionales. Devra en émerger la création d'une plate-forme «l'Organisation de la Bretagne réunifiée » à Nantes : un espace de réflexion, de concertation et surtout d'action permettant aux acteurs de parler d'une même voix à L'Etat.

Sur un plan culturel et linguistique je m'engage, dès mon élection, à hisser le Gwen Ha Du au-dessus de l'Hôtel de Ville et à faire apparaître la mention « Nantes, ville de Bretagne » à chaque fois que cela est possible. Nous développerons une réelle politique linguistique bretonne en créant plus de crèches immersives et plus d'écoles bilingues accessibles à tous les parents nantais. Nous structurerons le cursus bilingue jusqu'à la terminale et nous ré-ouvrerons l'enseignement du breton à l'Université de Nantes. Nous assurerons la bilinguisation des plaques de rue et des messages audio dans les transports publics.»

Au travail !

mailbox imprimer
logo
fondée en 1980, l'association bretagne réunie, comité pour l'unité administrative de la bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région bretagne formée des actuels départements des côtes-d'armor, du finistère, de l'ille-et-vilaine, de la loire-atlantique et du morbihan. l'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. elle agit pour et dans le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. bretagne réunie bp 49032 44090 nantes/naoned cedex 1

Vos commentaires :

Caroline Le Douarin
Mercredi 23 octobre 2019

Bonjour

Ah ! enfin quelqu'un de sincère ! Je crois beaucoup plus en Julie qu'en Johanna (voir mes commentaires sur l'article (voir ABP 48964) à propos de Ronan Dantec).

Il me semble qu'elle est la meilleure solution pour se débarrasser enfin de la maire sortante, celle qui, parmi d'autres actions ou non actions, n'a toujours pas fait reconstruire le cabinet médical du Breil, incendié par des "malades" début juillet 2018, ce qui complique beaucoup la vie des patients du quartier - celle qui, d'après ce que j'ai lu - mais reste à vérifier - qui serait favorable à l'idée d'un métro à Nantes ! ! ! Une idée plus que tordue vu que les sous-sols sont plus qu'humides...

Rafig
Vendredi 25 octobre 2019

Cette liste EELEV est bonne pour plusieurs titres :

- Ils n'ont jamais été au pouvoir et ils ne seront pas pire que les "candidats principaux = PS UMP" comme disent les médiats "officiels".

- Le virage écologique est la Grande affaire du XXIe siècle sans quoi nous et nos descendants n'auront aucun avenir viable. ce qui condition le point suivant. A 45° à Nantes et 43° à Brest la Bretagne ne sera plus viable, sans compter la monté des eaux.

- Ils parlent d'un "atelier préparatif". Bon c'est trop léger comme engagement pour avoir la Réunification. Il faudrait qu'ils s'engagent réellement pour ENCLENCHER la réunification.

L'idéal c'est une liste : Vert-BZH 5D !

Un petit effort des 2 bords pour un accord de programme commun.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 9 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.