-- Justice et injustices --

Soigner et guérir notre peuple du cancer jacobin

Chronique de Kerne Multimédia (porteparole Fanny Chauffin) publié le 26/05/17 12:59

Beaucoup de débats en breton à Langonnet ont montré la vitalité des groupes s'intéressant aux luttes écologiques, sociales, pour les droits des sourds, des femmes... Une conférence avait lieu en français, menée par le très connu maître Yann Choucq, qui a été enregistrée. Vous en profiterez en écoutant les quarante minutes de la conférence d'un homme qui nous montre qu'il faut que les Bretons «s'acharnent à défendre leurs droits, même contre l'absolutisme lutécien».

Il a donné une vision très précise de l'état du droit international sur le sujet. «Sur ce point, la France va en permanence à l'encontre du droit international».

Quelques extraits, pour ceux qui ne peuvent pas tout écouter (ce qui vous est pourtant fortement recommandé) :

«Liberté , égalité, fraternité : en fait il faut remplacer égalité par uniformité».

«Il n'y a pas de minorités en France, ni aucun peuple distinct ou autonome. En France, on parle français, comme tout le monde».

« Toute langue et toute culture appartiennent au patrimoine culturel universel».

«Il n'appartient à aucun État d' organiser la disparition d'une langue et d'une culture. Ceci est un génocide culturel».

«Au nom de ces libertés, nous nous devons de nous acharner à les défendre».

«La France est condamnée chaque année par l'Assemblée générale de l'ONU pour son irrespect d»un certain nombre de lois concernant les langues minoritaires«.

À l'époque de la Révolution française :

»Parler le français, c'est la démocratie. Oublier le patois, c'est se libérer".

©agence bretagne presse

Cet article a fait l'objet de 1027 lectures.
mailbox imprimer