Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
« Réunification : amendement Le Fur-de Rugy voté ». La mascarade continue
Le 31 décembre 2011 je signais un article sur ABP sous le titre : « Réunification : amendement Le Fur-de Rugy voté. Danger ! » Or le 10 mars prochain marquera au Sénat la fin de la session parlementaire
Gérard Gautier pour Blanc c exprimé le 6/03/12 14:37

Le 31 décembre 2011 je signais un article sur ABP sous le titre : « Réunification : amendement Le Fur-de Rugy voté. Danger ! » ( voir l'article )

Ayant connu le sort réservé à la loi votée par l'Assemblé Nationale le 31 janvier 2003, concernant la reconnaissance du vote blanc qui n'a jamais été inscrite en deuxième lecture par le Sénat, je faisais état de mes réserves.

Or le 10 mars prochain marquera, au Sénat, la fin de la session parlementaire du quinquennat et sauf erreur de ma part, comme prévu, le scénario se renouvelle.

Ce qui signifie que mes craintes étaient fondées.

Les Bretons doivent tirer les conclusions des manœuvres politiciennes dénoncées.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1160 lectures.
L’association Blanc C’Est Exprimé a fait, depuis 1989, de très nombreuses propositions pour permettre une meilleure expression de la démocratie, rénover la vie politique et redonner une crédibilité et une légitimité aux élus dans notre Pays.
Voir tous les articles de Blanc c exprimé
Vos 14 commentaires
André Corlay Le Mardi 6 mars 2012 18:55
La prime de chauffage des sénateurs n'est sans doute pas suffisante pour les motiver à faire des heures sup...
(0) 

Pierre LeMoine Le Mardi 6 mars 2012 20:02
Il y a actuellement plus de 100 lois pour lesquelles les fonctionnaires payés pour cela n\'ont jamais publié un décret d\'application . Cela est un monstrueux scandale et la négation pure et simple de la démocratie , mais personne ne dit rien , DONC la France n\'est plus un Etat de droit , avec en annexe toutes les conclusions et conséquences . Mais QUI LE DIRA ET LE PUBLIERA ?
(0) 

JBB Le Mardi 6 mars 2012 20:08
Un candidat qui annoncerait vouloir faire appliquer la loi de 2003 remporterait pas mal de suffrages... (mais quel homme politique a envie de scier la branche sur laquelle il est assis ?)
Pauvres politiques ! Se rendre compte publiquement que "l'offre", en France, ne séduit que si peu de clients !!!
(0) 

Ar Vran Le Mercredi 7 mars 2012 09:48
En résumé et comme déjà évoqué précédemment
Sans réelle pression de forces politiques venant de Bretagne et non soumise à Paris, il ne se passera rien de neuf.
En plus avec les élections présidentielles à venir, on nous dira qu\'il fait bon d\'attendre.. quel meilleur moyen, n\'est-ce pas pour oublier un sujet que les politiques français ne veulent pas traiter.
Il faut mettre la pression sur ces personnes et cette pression ne pourra venir en Bretagne que des Bretons eux-mêmes quand ces derniers voteront enfin pour des partis bretons.
Pour cela, il faut penser d\'abord élection locale et notamment les prochaines législatives. et pour les partis bretons actuels et autres organisations politiques bretonnes, se mettre rapidement d\'accord sur
une plateforme de 5 points pour la Bretagne commune à toutes ces organisations.
1/ Réunification de la Bretagne
2/ Statut particulier de la Bretagne
3/ Enseignement de la langue bretonne et en option du gallo en Bretagne
4/ Création d\'une Chaîne de Télévision propre à la Bretagne
5/ Développement économique propre à la Bretagne
Comme je pense que ces 5 points sont déjà partagés par tous ces partis, on pourra discuter de leur modalité et du positionnement philosophique droite/gauche qu\'une fois après avoir eu des élus et non avant !
Et déjà pour ces élections législatives se mettre d\'accord pour n\'avoir qu\'un candidat pour chaque circonscription et non en avoir plusieurs.
(0) 

Pierre-Yves Pétillon Le Mercredi 7 mars 2012 11:40
A-du penn da benn gant ar vran... poentoù simpl awalc'h da lakaat e pleustr ! Ma neomp ket gouest d'ober kenebeut koulz deomp mont da zebriñ krampouzh !
(0) 

Gautier Gérard Le Mercredi 7 mars 2012 12:03
Je suis en total accord avec cela.
Sauf qu\'avant et pour l\'espérer, il faut que les élus bretons retrouvent leur liberté face à leur Parti parisien.
En effet chaque élu, aujourd\'hui en est dépendant à 100%. Cela du fait de la loi de 1995 de financement public des partis politiques dont je demande,depuis 1995, la réforme.
Sans cela pas de salut et ce, quelle que soit la qualité des dits élus, de quelque bord qu\'ils soient.
Les partis imposent à leurs élus ce que le système financier impose à l\'économie : l\'abus de position dominante.
Qui finance décide (*): on connaît la portée dramatique de cette \"philosophie\".
(*) et permet ...d\'exister!
(0) 

Ar Vran Le Mercredi 7 mars 2012 13:05
@Gérard Gautier
Même si vous avez raison, il est temps d\'arrêter notre défaitisme breton et d\'attendre quoi que ce soit de Paris (ex. changement de la loi électorale). Il faut agir maintenant.
Pour cela, on nous a pris nos droits, on les reprend maintenant! Cela suffit
Concernant les élections législatives, commençons par avoir des candidats d\'accord avec cette plateforme et les présenter sur un maximum de circonscriptions de Bretagne. Même si certains d\'entre eux n\'auront aucune chance d\'être élu (cf. scrutin majoritaire), il faudra alors mettre la pression sur le deuxième tour en recommandant pour qui voter en fonction de ces 5 points. Bien sûr les personnes qualifiées pour le second tour devront s\'engager par écrit à respecter ces 5 points et à les défendre à l\'Assemblée Nationale ensuite. Si ils ne daignent pas répondre, alors la recommandation sera de ne pas voter pour ces valets.
(0) 

Yann LeBleiz Le Mercredi 7 mars 2012 13:52
@ Gautier Gérard
"Sauf qu'avant et pour l'espérer, il faut que les élus bretons retrouvent leur liberté face à leur Parti parisien"
Si vous votez pour des partis politiques français, je ne vois pas pourquoi les choses devraient changer?
Tout le monde vos pour ses propres partis (Ecossais, Catalans, etc...).
Si voter pour des partis bretons (donc pour la démocratie bretonne) vous pose un problème, alors ne demander pas que les choses changes!
Cela n'est qu'une simple question de logique... Il est vrai, dure à faire rentre dans nos têtes de breton!
(0) 

Pierre-Yves Pétillon Le Mercredi 7 mars 2012 15:25
"Si vous votez pour des partis politiques français, je ne vois pas pourquoi les choses devraient changer?"
D'ailleurs il est surpprenant de voir que l'ABP devient caisse de résonnance pour les dis partis français... Cf une discussion en une depuis plusieurs jours sur les signatures d'un parti parfaitement anti-breton... En effet, ce n'est pas près de changer surtout si le ver est dans le fruit.
(0) 

Servnq Huonic Le Mercredi 7 mars 2012 16:01
Aucun pouvoir breton ne naitra jamis d'une action électorale qui aura pour cadre les seules structures de l'Etat centraliste, ou celles des pouvoirs locaux que ce dernier aura mis en place. "La révolution régionaliste a dit un jour Ronan Leprohon, ne sortira pas des urnes"......
(0) 

Gautier Gérard Le Mercredi 7 mars 2012 19:26
à Yann Le Bleiz
Il est dommage qu'en oubliant le fond du problème que j'ai traité, vous m'accusiez... sans preuve! Je vous en laisse la responsabilité.
Cela en préjugeant du sens de mon vote.
De toutes manières il me souvient avoir entendu un ami dire qu'il y avait autant de Bretagne(s) que de Bretons.
Je rêve du jour où les Bretons - dont je suis - seront capables de voir ce "qui les rassemble" au lieu de ce qui les divise...si tant est qu'il y ait beaucoup de raisons de le faire.

(0) 

Yann ar Born Le Mercredi 7 mars 2012 20:52
A gérard GAUTHIER et Yann LE BLEIZ
"Je rêve du jour où les Bretons - dont je suis - seront capables de voir ce «qui les rassemble» au lieu de ce qui les divise". ... je laisse de coté le reste de la phrase de gérard...
Arrêtons de nous plumer.!!!
Même si les commentaires sont le sel des communiqués de l'ABP.
Ils sont parfois - dans les divers arguments- d'une tristesse.....éprouvante.
Breton émigré, bien malgré lui en forez..... La Loire, le vrai pays ligérien, ( pas la L-A de notre B 5) vous connaissez ????
L'union fera la force.....
D'ici 2032, il nous reste 20 ans..... et pas 20 ans de commentaires stériles, j'espère.
10 ans d'actions et après on tourne la page.
A galon.
(0) 

Gautier Gérard Le Jeudi 8 mars 2012 04:57
Yann ar Born
Je suis tout à fait d\'accord avec les propos de Yann ar Born. :
Il ne faut jamais se tromper de cible.
Je ne souhaite quant à moi que \"tenter\" d\'être constructif et réaliste.
Ma position depuis des années est de dire : \"Ce qu\'un décret a fait, un autre décret doit le défaire\" et comme l\'on sait que là où \"il y a une volonté, il y a un chemin....\"
C\'est le sens de mon intervention en mettant dos à dos les partis parisiens qui depuis plus de 70 ans font que la Bretagne est \"toujours, pour moi, sous le régime de Vichy!\"
(0) 

Gilbert Josse Le Jeudi 8 mars 2012 08:46
@Ar Vran
Je préfèrerais voir votre point 3 libellé comme ceci :
3/ Enseignement des langue bretonne et gallèse Bretagne
Pour le reste j'abonde totalement.
Trugarez Vras.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons