"Nous avons des solutions" pour maintenir et optimiser l'aéroport de Nantes-Atlantique

-- Environnement --

Communiqué de presse de ACIPA
Porte-parole: Anne-Marie Chabod

Publié le 20/01/15 1:23 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
36286_1.jpg
L'atelier citoyen, en réunion à Nantes le 16 janvier 2015, cherche et trouve des solutions pour maintenir et optimiser l'aéroport de Nantes-Atlantique.

L'Acipa (1) transmet le communiqué de presse des organisateurs de l'Atelier Citoyen suite à la plénière du vendredi 16 janvier pour le maintien et l'optimisation de l'aéroport existant de Nantes-Atlantique.

Communiqué de presse Notre-Dame des Landes, le 19 janvier 2015

L'Atelier Citoyen pour l'aménagement de Nantes-Atlantique s'est réuni le vendredi 16 janvier 2015 pour le premier point d'étape sur les études en cours par chaque groupe de travail.

Si l'aéroport a fêté récemment son 4 millionième passager, il est encore loin de la saturation, et chaque équipe se désole de la détermination apparente pour saboter cet équipement.

Selon les pilotes de ligne, l'aéroport est sous-exploité, on ne lui donne pas les moyens d'améliorer son fonctionnement, d'atténuer les nuisances et de réduire le survol de l'agglomération nantaise.

De même, pour les architectes, les flux de passagers dans l'aérogare sont volontairement complexifiés par l'absence de raisonnement global sur les circuits...

Le premier bilan des travaux amorcés est cependant très positif : nous avons des solutions 100 % citoyennes pour améliorer grandement cet aéroport, en voici quelques-unes :

- L'aérogare peut être repensée et réorganisée de manière globale pour simplifier les parcours des passagers et leur fluidité ;

- Une réhabilitation thermique de cette aérogare permettrait de réduire ses consommations, améliorerait le confort et serait source d'économies d'énergie ;

- Les nouvelles technologies de navigation aérienne permettent d'optimiser les approches et de réduire les nuisances sur les riverains ;

- Les trajectoires d'approche et de décollage au nord comme au sud peuvent également être revues avec les mêmes objectifs ;

- Le couple Airbus-aéroport constitue un moteur économique, une dynamique forte pour l'emploi et la recherche. L'IRT (2) Jules Verne pourrait en bénéficier ;

- Nous connaissons maintenant tous les détails de la piste d'atterrissage. Sa rénovation régulière est tout à fait possible sans impacter le fonctionnement de l'aéroport ;

- Nous savons aussi que le nombre d'avions stagne (même si le nombre de passagers augmente, l'emport des avions s'accroît) ;

- Les performances techniques des nouveaux appareils réduisent les nuisances sonores, cela a été concrètement mesuré pendant un an et demi sur Heathrow [Londres]. Les avions les plus bruyants la nuit, pourraient faire l'objet de tarifs dissuasifs, comme à Zurich par exemple ;

- Comme à Toulouse, à Bordeaux, à Lyon Saint-Exupéry ou à Strasbourg, il serait très simple de raccorder l'aéroport nantais au tramway. Et à Nantes, ce serait beaucoup moins cher : celui-ci arrive à seulement deux kilomètres ;

- De même les voies ferrés existantes à côté de l'aérogare pourraient être utilisées pour des liaisons TER régulières et ce à moindre frais pour le contribuable ;

- Par ailleurs ce morceau de territoire nantais peut encore se densifier et une véritable réflexion urbaine pourrait stimuler son développement et générer de nouvelles activités économiques et des emplois.


Enfin nous venons de réaliser un entretien avec Patrick Bouchain, l'architecte du Centre d'art Nantais, le Lieu Unique. Ses propos s'inscrivent dans la réflexion sur la participation citoyenne. Il nous confirme qu'en temps de crise, « on fait avec ce que l'on a… ».

Entretien à voir sur le site de l'Atelier Citoyen ou (voir le site)

Le prochain point d'étape est prévu le 6 mars, les groupes de travail se réuniront d'ici là pour avancer sur ces solutions d'optimisation.

L'atelier citoyen en bref

Lancé en décembre 2014 et ouvert à tous, l'Atelier Citoyen travaille sur le réaménagement de l'aéroport de Nantes-Atlantique.

Association de dialogue, d'idées et d'expertises citoyennes. L'Atelier n'est pas une nouvelle association d'opposants à l'aéroport de Notre-Dame des Landes, mais bien un lieu de dialogue et de recherche des solutions alternatives pour sortir de ce problème pacifiquement.

L'atelier vise à conserver et optimiser l'aéroport actuel, en faisant appel aux connaissances, à l'intelligence collective et au bon sens de chacun. Il rassemble des experts et des citoyens soucieux de faire avancer ce sujet : utilisateurs, techniciens, pilotes, ingénieurs, architectes, sociologues, patrons, syndicalistes, riverains...

L'atelier se compose de sept groupes de travail autour des thèmes suivant : l'aérogare, la piste, la circulation et les trajectoires aériennes, l'économie et les emplois, le plan d'exposition au bruit, les transports en commun, l'urbanisme.

Au-delà de cette question de l'aéroport nantais, il s'agit pour les participants de construire une société plus responsable, où chacun apporte ses compétences et son savoir-faire de manière complémentaire, en recherchant l'intérêt général.

Contact presse

Ivan Fouquet : 06 19 31 80 74

Franco Fedele : 06 64 74 12 62

Autres infos

Site web : (voir le site) de l'Atelier citoyen

Contact : at.citoyen [at] gmail.com

Twitter : @At_Citoyen

Facebook : (voir le site)

Notes

(1) Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre-Dame des Landes : (voir le site)

Adresse postale :

ACIPA

BP 5

44130 Notre-Dame des Landes

(2) IRT : Institut de Recherche Technologique

Voir aussi :
mailbox imprimer
Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique) Sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.