« La réunification En Marche ? Vraiment ?

logo parti breton
logo parti breton
Samedi 30 septembre 2017 a lieu la manifestation annuelle à Nantes pour la réunification de la Bretagne.

Il est temps que les élus bretons cessent de s'en servir comme alibi.

Les discours, les volontés affichés depuis des années, alors que certains avaient tous pouvoirs, n'ont débouché sur rien, et ce, malgré une réforme territoriale qui avait pourtant suscité un grand espoir.

M. Macron a déclaré récemment qu'il se sentait en Bretagne à Nantes… Encore des paroles ?

Face à cette impuissance, cette incompétence, cette mascarade ou ce manque de volonté politique, le Parti Breton a, plus que jamais, sa raison d'exister et de faire entendre sa voix.

Il est temps de reprendre notre destin en main, avec l'aide de tous les Bretonnes et les Bretons qui veulent faire évoluer les choses.

La société civile est mobilisée avec plus de la moitié des communes qui ont signé la charte en faveur de la réunification et une large majorité de Bretons des 5 départements favorables à ce processus.

N'attendons rien d'un État français sclérosé par une doctrine centralisatrice, ni d'une Assemblée Régionale croupion.

Les politiques régionalistes, décentralisatrices menées depuis plus de 30 ans par les partis français et leurs supplétifs régionaux ont échoué.

Elles ont échoué à répondre aux attentes légitimes des Bretons et notamment celle de leur intégrité territoriale, comme cela se produit avec succès partout en Europe

Face à ces échecs patents, il est nécessaire que les Bretonnes et les Bretons se retrouvent –comme ailleurs en Europe- autour d'une force politique centrale, démocratique, responsable qui ait -chevillé au corps- les droits de la Nation Bretonne et le bien-être des Bretons.

Le bureau politique du Parti Breton

.
Cet article a fait l'objet de 1003 lectures.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Parti Breton

Le Parti Breton est un parti politique républicain, réformateur, qui a vocation à regrouper les hommes et les femmes s'engageant dans le combat pour la reconnaissance pleine et entière de l'identité nationale du peuple breton. Il propose une vision spécifique de l'organisation sociale fondée sur la primauté de l'individu.
Il se définit dans les valeurs de l'humanisme, de la solidarité, de la démocratie et de la liberté.
C’est un parti de réforme, s’adressant à tous ceux qui œuvrent pour le progrès selon les principes des philosophies politiques allant de la Social-Démocratie à la Démocratie Sociale Libérale tels que ces concepts sont largement reconnus et répandus dans l’actuelle Union Européenne.

Vos commentaires :

spered dieub
Mercredi 20 septembre 2017

Vous dites , ni d'une Assemblée Régionale croupion.

Je ne suis pas d'accord ,car certains conseillers et conseillères ont la fibre bretonne ,au point que je suis persuadé qu'en cas de décret abolissant B4 et qui nous mettrait devant le fait accompli du grand ouest ,le conseil régional résisterait ,seulement aurait t-il la capacité de mobiliser la population bretonne pour faire face à cet éventuel décret scélérat ?

Léon-Paul Creton
Jeudi 21 septembre 2017

Une force centrale? Bizarre ça me rappelle quelque chose...mais quoi? Mais qui? Mais quel système? Raaah! Je l'ai sur le bout de la langue!...

spered dieub n'est pas d'accord! S'ils ont "la fibre...", elle doit être de celle dont on fait le "papier mâché" alors!

Paul Chérel
Jeudi 21 septembre 2017

Je note que "l'esprit libre" relève l'expression "assemblée régionale croupion". CERTAINS conseillers et conseillères ont la fibre... etc. Il n'est pas d'accord. Pourtant le mot croupion s'adapte parfaitement. Car, en fait, le conseil régional n'est qu'un relais de l'Etat. il n'a d'idées que celles que lui dicte l'Etat à travers le préfet local, vrai maître du lieu.. C'est un préfet en second qui ne sert à rien. Il n'est que de lire son bulletin hebdomadaire. Du copier-coller de ce que pense et dicte Paris. Ferroviaire, infrastructures, normes imbéciles, relations extérieures, etc. sans parler des miettes budgétaires. Paul Chérel

Luigi Barsagli
Jeudi 21 septembre 2017

Esprit Libre me parait un parfait équilibre entre UDB ou PS version Frondeurs. Et il n'aime pas du tout les anglais.

spered dieub
Vendredi 22 septembre 2017

Esprit Libre me parait un parfait équilibre entre UDB ou PS version Frondeurs. Et il n'aime pas du tout les anglais.

Là c'est vraiment du n'importe quoi ,j'éclate de rire ,mais venant de votre part ....je relativise !! En effet par exemple Marc LE Fur CR est au PS ,!!! Je n'ai jamis dit que au conseil régional il n' avait que des personnes de gauche qui avaient la fibre bretonne .Par contre certains,qui se disent nationalistes Bretons pourraient avoir paradoxalement ,mais pas tout à fait , une proximité idéologique avec des conseillers régionaux FN nationalistes français qui s'opposent à la moindre émancipation de la Bretagne et la promotion de la langue bretonne au conseil régional et là c'est à l'unanimité .

Écrire un commentaire :

Combien font 6 multiplié par 1 ?

Publicités et partenariat