Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Lettre ouverte -
Le conteur Ernest Ahippah, fondateur de Bretagne Côte d'Ivoire, nous a quittés
Hommage à Ernest Ahippah, conteur, musicien et danseur, fondateur de l'association Bretagne-Côte d'Ivoire.
BERNARD HOMMERIE pour ASSOCIATION LA BOUEZE le 8/04/18 20:47

C'est une foule émue et recueillie qui samedi dernier en l'église Sainte-Marie-Vianney de Rennes a assisté aux obsèques de Ernest Ahippah, le fabuleux conteur, le musicien, le danseur et le fondateur de l'association Bretagne-Côte d'Ivoire.

Ernest Ahippah avait découvert la Bretagne à la fin des années 70 et il était tombé radicalement amoureux de sa culture et de ses habitants. Il s'est très vite installé à Rennes et pendant toute son existence, il a constamment oeuvré à établir avec succès un pont entre les cultures africaine et bretonne. Il se sentait tellement intégré qu'il faisait rire aux éclats son auditoire en contant ses histoires de « Breton calciné » comme il se définissait lui-même.

La Bretagne l'a aussi révélé à lui-même. C'est au contact de la culture bretonne qu'il s'est intéressé à sa propre culture africaine et en a découvert les richesses. Il ne se contentait pas de conter, il est devenu également un danseur, un chanteur et un musicien. Il jouait du djembé, du bala et d'un étonnant arc musical.

Son talent était si grand qu'il jouera à deux reprises sur la scène de l'Olympia et participera à des albums d'Alan Stivell et de la Tordue. Très demandé dans les groupes de musique africaine, il n'aura de cesse de jouer avec des musiciens d'horizons différents : jazz, chansons françaises et bien sûr, musique bretonne. Il partagera à plusieurs reprises la scène avec des groupes de fest-noz, notamment avec Alain Pennec et Tammles. Pendant toutes ces années, il a été aussi invité de très nombreuses manifestations

comme Monterfil, les Assemblées de la Bouèze, le festival des Etonnants voyageurs...

En 1980, pour renforcer les liens entre son pays natal et son pays d'adoption, il avait créé l'association Bretagne-Côte d'Ivoire et dans les années 90 l'Appatame, un lieu où rayonnait la culture africaine à Rennes. Ateliers, stages, spectacles s'y sont succédé. Près de 500 membres y participaient.

Grâce à Bretagne-Côte d'Ivoire pendant plus de 30 ans, d'importants chantiers de coopération et d'échanges ont pu être mis sur pied dans sa ville natale de Jacqueville au large d'Abidjan mais également avec plusieurs pays africains autre que la Côte d'Ivoire.

Hors les murs de l'Appatame, Ernest Ahippah a été jusqu'à ce que la maladie l'en empêche, un infatigable ambassadeur des deux cultures. Animateur exceptionnel, c'est par dizaines que l'on peut compter les écoles, centres de loisirs, centres pour personnes en situation de handicap... qui l'ont accueilli en Bretagne.

En 2002, il décide de créer « L'Institut Monde Afrique» pour approfondir les liens culturels entre Bretagne et l'Afrique. Il le place sous le parrainage de deux grands conteurs et écrivains : l'africain Léopold Senghor et le breton Per Jakez Hélias, aux parcours si parallèles. Porteurs tous les deux d'une double culture, ils ont oeuvré à réhabiliter les cultures populaires et orales africaines et bretonnes tout étant aussi les ambassadeurs d'une culture écrite qu'ils se sont appropriée mais sans pour autant renier leurs racines.

Il a été accompagné pendant la cérémonie et à la sortie par la bombarde de Christian Anneix et les djembés de ses amis. Il a choisi d'être inhumé en Bretagne. Il repose dans le beau et ombragé cimetière du nord à Rennes.

Auto-biographie : (voir le site)

Ivoirien de Jacqueville :

(voir le site)

état de la Côte d’Ivoire : (voir le site)

Breton calciné :

(voir le site)

(voir le site)

vu de Saragosse : (voir le site)

Artiste enthousiaste

Souhon Meinye : (voir le site)

djembéfolas 2007 : (voir le site)

Étonnants Voyageurs 1999 : (voir le site)

conteur & acteur : (voir le site)

auteur : (voir le site)

Francophone :

Etudiants américains, Langue & Communication, Rennes : (voir le site)

enfants du Lycée français Molière Zaragoza : (voir le site)

Voir aussi :
Vos 1 commentaires
Jean-Pierre Mathias Le Dimanche 8 avril 2018 21:17
outre notre amitié née au début des années 80, et les nombreux centres de loisirs ruraux de haute Bretagne vers lesquels je l'ai orienté à cette époque... j'ai eu la joie de conter en duo avec lui à plusieurs reprises... la veille de son départ "JiPé" a souhaité bonne route à l'ami Ernest...
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons