Court Métrange 2021- Le Palmarès de la 17e édition !

-- Festivals --

Reportage photos de Agnieszka Misiura

Publié le -- mis à jour le 15/10/21 15:56

Après une année blanche, le festival international du court métrage insolite et fantastique Court Métrange est revenu du 22 septembre au 3 octobre pour satisfaire l'impatient public rennais.

Toujours bien presenté et animé, les amateurs de ce genre de cinéma ont remplis les salles. Le jury, composé de Thierry Lounas (président), Lubna Beautemps, Ronan Maillard, Julie Marnay, Christophe Taudière et Aurélien Zimmermann, a décerné les prix suivants : 

 Grand Prix Court Métrange
 

Friandise de Rémy Barbe. C'est l'histoire d'un grand chef qui est en manque d'inspiration pour ces nouvelles créations. Mais quand ça ne marche pas en cuisine, ça ne marche pas dans sa vie conjugale car il partage ses recettes avec sa femme. Un jour, il a une idée originale et décide d'explorer un nouveau produit … Les très bon scénario et jeu d'acteurs sont les atouts de ce court.

Mon grand coup de cœur du festival fût le film qui a gagné le prix " Méliès D'Argent " En fin de Conte de Zoé Arene. Il semble que les fées soient parmi nous. Mais les authentiques n'ont pas vraiment de robes à paillettes...et ne vivent pas dans un château mais sont fragiles comme de la porcelaine. On y découvre une fabuleuse interprétation féminine qui va sûrement se transformer en longue carrière.

Le jury a décerné son prix spécial du film d'animation à Animals de Tue Sanggaard. Une situation inattendue peut changer le comportement de gens ordinaires, bons citoyens en.....bêtes sauvages " Métrange France Télévisions " à été attribué à Birds with no legs de Pavlos Stamatis. Une histoire poétique où deux êtres humains se retrouvent dans un restaurant nocturne pour parler de la vie.

La plateforme dédiée aux films d'horreurs et d'épouvantes « Shadowz » à décerné son métrange à Samething doesn't feel right  de Fergal Costello.

C'est une bonne parodie de genre. Un serial killer passe son temps à planifier des meurtres idéaux. Un jour il rencontre des victimes indisciplinées et pas faciles à tuer.

Un film qui n'a obtenu aucun prix, mais qui mérite d'être vu fût Stuck de David Mikalson. C'est l'histoire d'un coach de gymnastique qui doit protéger ses jeunes sportives d'un voyeur qui vient les regarder pendant l'entrainement. Il va recevoir la leçon de sa vie !

Rendez-vous pour la 18ème édition

mailbox imprimer
Journaliste-photographe ABP pour Rennes
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.