Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
" Condamnés avant d'être jugés ! "
Plus de 4 ans de détention provisoire pour des militants bretons Du 1er au 28 mars 2004 se déroulera un procès où comparaîtront 11 militant(e)s breton(ne)s devant la cour d'assise spéciale de Paris. Ces personnes seront jugées pour leurs responsabilités présumées dans 17 attentats perpétrés en Bretagne entre 1993 et 2000. Ce
Jacques-Yves Le Touze pour CARB le 10/02/04 19:40

Plus de 4 ans de détention provisoire pour des militants bretons Du 1er au 28 mars 2004 se déroulera un procès où comparaîtront 11 militant(e)s breton(ne)s devant la cour d'assise spéciale de Paris. Ces personnes seront jugées pour leurs responsabilités présumées dans 17 attentats perpétrés en Bretagne entre 1993 et 2000. Ce procès interviendra après plus de 4 ans de détention pour un des onze prévenus, près de quatre ans pour quatre autres et deux ans et demi pour un autre qui se trouvent toujours en détention provisoire à ce jour. Ceci dans des conditions globales d'incarcération (emprisonnement dans des prisons parisiennes, régime carcéral durci du fait du statut de détenu particulièrement surveillé, maintien en détention d'un militant contre l'avis du procureur, maintien en prison de deux autres détenus gravement malades...), qui ont amené des citoyens, des associations, des artistes, des organisations politiques, syndicales et humanitaires comme la Fédération Internationale des Droits de l'Homme, les Ligues flamande de Belgique, et française des Droits de l'Homme, la Fédération Helsinki des Droits de l'Homme, Amnesty International, la Ligue Celtique …, à dénoncer cette situation (Informations disponibles sur le site internet de la CARB). En Bretagne, le mouvement de solidarité n'a cessé de prendre de l'ampleur, et plusieurs organisations internationales enverront des observateurs à ce procès où des militant(e)s comparaîtront devant une juridiction d'exception qui, à l'évidence, les jugera plus pour leurs opinions politiques que pour ce qu'ils auraient fait. Nous tenons à rappeler que si une partie d'entre eux assument leur participation à des actes illégaux, l'implication d'autres à des actions de cette nature reste à prouver et apparaît en l'état bien hypothétique, malgré des tentatives d'extorsion d'aveux dans des conditions de garde à vue dénoncées par le Comité Européen de Prévention de la Torture. Trouver les auteurs ne résoudra de toute façon pas tout, nous l'avons vu dans le passé. Il faudra bien un jour que les dirigeants poltiques expliquent pourquoi depuis 35 ans en Bretagne, des individus peuvent en arriver à rentrer dans des actions de résistance armée, au risque de perdre leur liberté. En d'autres termes qui est responsable des blocages politiques en Bretagne comme ailleurs, et refuse de satisfaire les revendications légitimes du peuple breton (rattachement de la Loire Atlantique, sauvegarde de la langue bretonne,…) ? N'est ce pas ceux qui prétendent être démocratiques et à l'écoute, et ne le sont qu'une fois tous les 3 ou 4 ans en campagne électorale lorsqu'il faut récupérer des voix ? De même, il est primordial de souligner qu'en dépit du tapage médiatique et de l'intoxication entretenue par certains magistrats, les auteurs de l'attentat de Quévert n'ont pas été identifiés alors que les personnes inculpées de complicité dans cette affaire clament leur innocence. C'est pourquoi nous appelons tout mouvement politique, association ou syndicat en accord avec le thème de cette manifestation soit "Condamnés avant d'être jugés, plus de 4 années de détention provisoire pour des bretons" à rejoindre notre appel, et invitons toute personne à venir manifester à Nantes le samedi 21 février (14h, place du commerce) pour dénoncer le fait que ces personnes aient été condamnées avant même d'être jugées. Soyons nombreux, pour dénoncer cette justice d'exception! TOUS A NANTES LE 21 FEVRIER Site internet de la CARB: www.prizonidi.org Contacts: Par téléphone: 06. 72.35.13.27 Par e-mail: manifevrier [at] aol.com Vous pouvez vous tenir informé(e) des soutiens apportés par le site internet mis en place à l'occasion de cette manifestation: (voir le site) Dans les premiers soutiens apportés, on pourra relever : Alain Krivine, Paul Lannoye, Didier-Claude Rod, TRI YANN, Alan Stivell, Jo Le Guen, Ronan Le Coadic, LCR sections 22 29 35 et 56, Tri Bleiz Die, Diwall, Alternative libertaire, Chiche!, CNT 56, Les alternatifs 44, Radio Pikan, PARA(T)GE Mar,Ròse e monts, Strobinell, Occitània Libertària, La GRANDE FAMILLE, Anaram Au Patac, Startijenn, Dom Duff, SKUNK, Les frères Guichen, Job FULUP, EV, Les Alternatifs, CNDH, Daonet, Joan Pauverdier, Jean-Loup Le Cuff, LIK HA LIK, Brieg Guerveno, Merzhin, Bemdez, Tann Tad, Association Marche des Libertés Bretonnes, Comité de soutien à Gaël Roblin, CBIL, Emgann-MGI, Parti Breton, Argad Ar Yaouankiz, Betek An Trec'h Bepred, Fermin Muguruza, Yann Poilvet, OCL Nantes, "Irish Unity Committee" of Houston Texas, Parti communiste de Genève, Irish Republican Socialist Party (IRSP), Federation of Irish Republican Socialist Committees Abroad (FIRSCA), The Irish Republican Socialist Committees of North America (IRSCNA)

logo
Coordination Anti-Répressive de Bretagne. La CARB est la réunion des comités anti-répression qui sont nés suites aux vagues d’interpellations survenues en Bretagne depuis le 30 septembre 1999. Des comités anti-répressifs existent dans plusieurs villes de Bretagne, en Occitanie et aussi en région parisienne.
Voir tous les articles de CARB
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons