Un vignoble au pays de Redon
Enquete de Philippe Argouarch

Publié le 28/08/06 23:08 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les Romains avaient implanté de la vigne jusqu’en Armorique. A Renac par exemple, au pays de Redon, il y a toujours eu des vignobles. Même aujourd’hui la vigne n’a pas complètement disparu. Il n’y a pas si longtemps, il y en avait dans la presqu’île de Rhuys et même autour de Guérande.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Renac, avec son sol acide et caillouteux possède une hygrométrie assez basse. C’est une des régions bretonnes (en dehors du vignoble nantais) la plus propice à la culture de la vigne. Il y pleut quatre fois moins qu’à Brest et deux fois moins qu’à Ploërmel. C’est un des lieux les plus secs de Bretagne.

ABP a goûté le Château de Brossay, produit à Renac. C’est un vin blanc très doux, qui titre quand même 13 degrés. Il porte dignement ce nom de Château et vaut bien des vins blancs que vous trouvez sur vos étals habituels.

Le Maître de chais, Jean Gefflot s’est toujours occupé de ce vignoble. Le demi-hectare produit plus de 3000 bouteilles. Vignoble artisanal où« tout est fait-main », nous dit-il, ses vignes sont situées dans le village même et le pressoir dans une des dépendances du château. Il possède deux cépages différents, celui du terroir dont les pieds viennent de la Rocheservière, et du Chardonnay, planté plus récemment.

Aujourd’hui, la pluie est la bienvenue car l’été, surtout en juillet, a été tellement sec qu’il se faisait du souci pour la cuvée 2006. Sa plus grande peur : L’oïdium, ce champignon parasite de la vigne, venu de serres en Grande-Bretagne en 1845.

Bonne récolte et grand merci au nom de tous, pour avoir préservé la viticulture au Pays de Redon et de briser les tabous et idées reçues qui voudraient que seul le Pays Nantais, puisse produire du vin breton. Rien de plus faux.

Pour plus de renseignements sur le « Gwenn » du Château Brossay vous pouvez contacter Jean Gefflot au 02 99 72 02 45 ou le propriétaire Monsieur Du Halgouët au 06 80 66 58 24.

ABP / P.Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1805 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.