Sérent : le gallo mis à l’honneur par Plum’FM

-- --

Communiqué de presse de Le blog de paul Molac
Porte-parole:

Publié le 31/03/18 8:57 -- mis à jour le 01/04/18 08:48

(voir le site) " alt="20180324_212509" width="5312" height="2988" />

Voilà 12 ans que Plum’FM, la radio associative basée à Sérent, fait entendre du gallo sur les ondes du Morbihan. En effet, suite à la reconnaissance par la Région du gallo comme langue de Bretagne, Plum’FM a décidé d’engager des animateurs professionnels pour développer le gallo à la radio. Outre les deux permanents, les émissions en gallo sont animées par une dizaine de bénévoles. Aujourd’hui, Plum’FM propose environ 14h30 de gallo hebdomadaires avec 7 émissions et 14 chroniques différentes.

Mars, “Le mouez du galo”

Pour donner de l’écho à leur action, Plum’FM a lancé un événement inédit courant mars : “le mouez du galo“. Intervention à la médiathèque de Sérent avec des enfants souhaitant découvrir le gallo, visite guidée du costume en gallo, bœuf musical… Les organisateurs n’ont pas manqué d’idées pour rendre l’opération attractive et originale.

Pour clôturer le tout, l’équipe du “Galo Nouviao”, via une émission radiophonique, a présenté une joute en gallo mettant en scène deux équipes de quatre gallésants de Haute-Bretagne et s’affrontant sur différentes épreuves tout en faisant rire et participer le public. Disons le : Y’en avait “du biao monde su l’pllancher !

(voir le site) " alt="20180324_212002" width="502" height="283" />

(voir le site) " alt="20180324_212333" width="506" height="285" />

(voir le site) " alt="20180324_211826" width="512" height="288" />Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.