Retraites : les gens de la mer disent non à l’âge pivot de 64 ans

-- Politique --

Reportage
Par Olivier DELAGARDE (Tv Quiberon-la Baie)

Publié le 17/12/19 16:37 -- mis à jour le 18/12/19 06:48
(64 vues)

Comme de nombreux ports de pêche français, celui de Lorient a tourné au ralenti ce mardi.

Les gens de mer, du monde de la pêche à la marine marchande en passant par les services à quai, tous entendent défendre leur droit et leur régime de retraite, l’un des systèmes les plus anciens. C’est donc du côté de la journée de mobilisation nationale, en matinée, qu’à l’appel des deux principaux syndicats du secteur la CGT et la CFDT, que les marins du Morbihan se sont retrouvés aux côtés de nombreux autres secteurs d’activités eux aussi dans la rue.

Là encore, c’est bien la condition d’un âge pivot de départ en retraite fixé à 64 ans qui bloque. Tous sont unanimes, en travaillant en moyenne 84 heures par semaines, embarquer jusqu’à 64 ans est purement et simplement inenvisageable !

Et l’ensemble des organisations syndicales de rajouter d’une même voix : « nous voulons maintenir le départ à 55 ans après 37,5 années de cotisation ».

En France, ce sont 37.000 personnes qui sont assujetties (hors retraités) au régime ENIM, établissement public qui gère le régime spécial de sécurité sociale des gens de mer.

Et si la profession est peu bavarde, elle est toujours encline à l’action. Démarré aujourd’hui, le mouvement national touchera tous les ports jusqu’au 19, date à laquelle les organisations syndicales seront une nouvelle fois reçues à Paris.

Un reportage en images d’Olivier Delagarde

Voir aussi :
mailbox imprimer