Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
QAG – Pressions immobilières et difficultés d’accès au logement
Ce mardi, j’ai choisi au nom de mon groupe Libertés et Territoires d’interpeller la mInistre du Logement lors des questions au Gouvernement. Retrouvez ci-dessous le texte de mon intervention.   Ma question s’adresse à la...
pour Le blog de paul Molac le 12/10/21 23:01
QAG - Paul Molac interpelle le Gouvernement sur les difficultés d'accès au logement :
Réalisation : Paul Molac
(195 vues)

Ce mardi, j’ai choisi au nom de mon groupe Libertés et Territoires d’interpeller la mInistre du Logement lors des questions au Gouvernement. Retrouvez ci-dessous le texte de mon intervention.   Ma question s’adresse à la Ministre du Logement : Madame la Ministre, les régions du sud et l’ouest de la France subissent une pression immobilière de plus en plus insoutenable. Ces régions, à la fois touristiques et industrielles, doivent faire face à un afflux de population désirant quitter les métropoles. Le phénomène s’est accéléré avec la crise Covid. En conséquence, le parc locatif se fait insuffisant et le prix du foncier augmente considérablement. Aujourd’hui, un nombre croissant de personnes viennent me voir pour trouver un logement. Le problème est à la fois social : les faibles salaires ne permettent plus de trouver un logement décent ; et économique : les employés et ouvriers ne trouvent plus à se loger à une distance acceptable de leur travail, y compris dans des zones B ou C. Ils se voient dans l’obligation de refuser des postes à pourvoir. Le gouvernement n’a pas anticipé ce phénomène. La politique menée depuis le début du quinquennat a contribué à raréfier les logements disponibles, en portant atteinte à la construction, et aux outils d’accession à la propriété. Je pense en particulier à votre décision de supprimer l’APL accession en 2017, mais aussi de rétrécir le prêt à taux zéro (PTZ).

  • Pourquoi, le gouvernement refuse-t-il de revenir sur ces mesures qui ont pénalisé les primo-accédants, donc les jeunes et les ménages modestes ?
Par ailleurs, chaque territoire ayant des problématiques différentes d’habitat, il me parait urgent de régionaliser les aides aux logements.
  • Allez-vous pérenniser voire généraliser l’expérimentation visant à une régionalisation du Pinel ?
  • Ou encore, allez-vous faire suite à la proposition de mon collègue corse Jean-Félix Acquaviva de financer un droit de préemption régional par une extension de redevance sur les résidences secondaires dans les régions particulièrement tendues.
Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :
Vos 1 commentaires
jakez Lhéritier de St Nazer de Bretagne Le Jeudi 14 octobre 2021 17:34
bonne interpellation de P Molac, en rappelant que certaines communes préfèrent payer une amende plutôt que de construire des logements sociaux et cela depuis les années O Guichard, entr'autres.
Ceux ci sont construits alors dans des cités déjà fortement impactées par les problèmes sociaux(CCAS,aides sociales à la charge des communes les plus populaires déjà pénalisées)
Exemple la Région Bauloise,Presqu'ile Guérandaise et le pays Nazairien.
Et on a d'autres exemples sur le Finistère,Morbihan,
La pénurie de maind'oeuvre saisonnière,dans les services touristiques est liée aussi aux manques de logements qui devraient être fournis par les employers concernés?en plus des bas salaires et de l'étendue de leurs plages horaires.
Il faut ajouter à l'excellente idée du député Corse de financer un sytème de préemption des résidences secondaires, une proposition que nous avons souvent exprimée sur St Nazer au lendemain de la seconde guerre mondiale;Réquisitionner les logements libres depuis des années en faisant un inventaire -commune par commune,année par année.
Des chiffres vous étonneront.
Mettre les logements viables,à la location sous contrôle d'un organisme public faisant le lien avec les propriétaires .
Ne plus construire à tout va dans des zones agricoles.
Réhabiliter les centres villes des villes.
Restructurer des ilôts d'habitations obsolètes datant de la dernière guerre dans les centres villes ;ex St Nazer,plutôt que d'étaler avec des lotissements,entrainant souvent la construction d'équipements publics,au détriment d'autres équipements publics déjà existants à rénover.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons