Proposition de loi sur les langues régionales : une occasion historique !

-- --

Communiqué de presse de Le blog de paul Molac
Porte-parole:

Publié le 28/03/21 18:04 -- mis à jour le 29/03/21 10:16

La proposition de loi relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion que je porte revient à l’Assemblée nationale pour une seconde lecture. Elle sera étudiée en commission des affaires culturelles le mercredi 31 mars, puis en séance le jeudi 8 avril.

En première lecture, cette proposition de loi avait été adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale le 13 février 2020. Malheureusement, les députés du groupe majoritaire avaient au préalable rejeté tous les articles relatifs à l’enseignement. Fort heureusement, l’étude du texte au Sénat le 10 décembre dernier a permis de réintégrer dans le texte certaines dispositions sur l’enseignement, et c’est donc un texte enrichi à la suite de la navette parlementaire qui revient en discussion à l’Assemblée.

Je souhaite que ce texte puisse être adopté conforme par rapport à la version du Sénat, de manière à ce que la loi puisse être définitivement promulguée. C’est également la volonté de l’ensemble des réseaux d’enseignements publics et associatifs en langue régionale partout en France, mais pas seulement : dans un communiqué, les treize présidents de Régions de métropole ont également appelé les parlementaires à adopter cette loi conforme.

Nous avons là une occasion historique de faire avancer la cause de nos langues, trop souvent méprisées : ce serait la première fois dans l’histoire de la Vème République qu’une loi sur les langues régionales serait adoptée.Ce communiqué est paru sur Le blog de Paul Molac

Voir aussi :
mailbox imprimer

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 2 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.