Point de vue. « La Russie doit quitter l’Ukraine »
Communiqué de presse de Le blog de paul Molac

Publié le 1/03/22 15:59 -- mis à jour le 01/03/22 18:15

L’invasion de l’Ukraine par l’armée russe est inacceptable. La Russie doit quitter l’Ukraine.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Faisant fi du droit international, l’armée russe a envahi l’Ukraine. Il s’agit d’une agression qui ne peut rester sans réaction ferme de la communauté internationale.

La défense de la minorité russophone du Donbass était un prétexte. Ce genre de prétexte est d’ailleurs régulièrement invoqué par Poutine pour maintenir les pays de l’ancien bloc soviétique dans une forme de soumission, la Tchétchénie et la Géorgie hier, l’Ukraine aujourd’hui.

Après la satellisation de la Biélorussie, l’annexion de la Crimée en 2014 et la reconnaissance unilatérale de l’indépendance des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk par la Russie, l’invasion de l’Ukraine représente une étape supplémentaire de l’expansion russe en Europe voulue par Vladimir Poutine.

Cette agression ne peut que nous inquiéter. La Russie est une puissance nucléaire. Elle est dirigée par un autocrate qui viole le droit international. Son action encourage les autres dictatures à agir de façon autoritaire et violente en écrasant les peuples et en bafouant les droits de l’homme.

Cette agression rappelle à tous ceux qui ont fait un peu d’histoire le sort de la Tchécoslovaquie envahie en 1938 par les troupes du régime nazi sous prétexte de protéger la minorité allemande des Sudètes. Si les minorités doivent être protégées, elles ne doivent pas non plus être instrumentalisées militairement par des Etats autoritaires peu soucieux des droits humains.

Quand on sait que la Chine a des visées sur Taïwan et en Mer de Chine méridionale, on peut être préoccupé de ces opérations militaires qui en préfigurent d’autres.

La question aujourd’hui est double : Comment arrêter Poutine et empêcher les dictateurs d’imposer leur loi au mépris du droit international tout en évitant une escalade que personne ne peut se permettre, sous peine de mettre la planète à feu et à sang par une guerre nucléaire ?

Poutine ne reculera que devant un rapport de force qui lui sera défavorable.

Les sanctions économiques sont certes utiles mais insuffisantes et reposeront sur le peuple russe qui en fera les frais. Poutine se servira donc des difficultés pour rejeter la faute sur les Occidentaux. Ces sanctions auront aussi des conséquences sur nos économies.

La diplomatie, les instances internationales doivent faire pression sur la Russie et tous les pays qui pourraient être enclins à être conciliants avec elle.

Enfin, il faut aider les Ukrainiens par tous les moyens, humanitaires, économiques et en apportant du matériel militaire capable de mettre en échec les Russes comme les drones ou les missiles sol-air.

Une force d’interposition visant au maintien de la paix, placée sous l’égide de la communauté internationale, devra ensuite être déployée en Ukraine, sans risque de blocage, pour préparer une solution diplomatique.

La faiblesse ne fait que renforcer l’agressivité et l’impression de puissance des dictateurs. L’Union européenne devrait comprendre que dans la situation actuelle de la géopolitique mondiale, une Europe de la défense est une nécessité. Demain, au nom de la défense des minorités russes, Poutine pourra très bien attaquer les pays baltes qui sont dans l’Union européenne et dans l’Otan. Nous sommes dans l’UE, nous sommes donc directement concernés.

La liberté n’a pas de prix mais l’asservissement en a un.

 Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :

1  0  
mailbox
imprimer
Vos 13 commentaires
Yann Houarno
2022-03-01 16:02:02
Paul Molac soutient le jacobinisme Ukrainien?
(3) 
sparfell
2022-03-01 16:25:39
Ha ret eo d'ar Vro C'hall mont kuit da Vreizh, neketa, Paul?
Et la France doit quitter la Bretagne, n'est-ce-pas, Paul?
(0) 
Penn Kaled
2022-03-01 18:18:02
Votre analyse est tout à fait juste ,mais j'ajouterais deux remarques ,la première c'est que lorsque l'on parle de la communauté internationale ;cette dénomination n'est pas très appropriée ,du fait que un certains nombre de pays et pas les moindres sont alliés à la Russie de Poutine ,d'autres neutres , ce qui en terme d'importance de population peut représenter la moitié de l'humanité .D'ailleurs je me méfie autant du jeu trouble de la Chine que de la Russie qui s'aventurerait moins sans ce soutien discret de taille ,du fait aussi que cette alliance présente une alternative au blocus occidental ,ce qui aura de toute façon pour conséquence d'accélérer changement de l'ordre économique mondial .
Si l'Ukraine aurait adopté dès le départ une constitution fédérale respectant les minorités russophones et hongroises ,les habitants n'auraient pas été tenté de se tourner vers une Russie autoritaire qui aurait eu beaucoup plus de mal à trouver le prétexte pour s'en prendre à l'Ukraine ,quelque part on a aussi le résultat d'une politique jacobine .Il me semble également que la Russie au moment ou son régime était moins autoritaire avait demandé par trois fois à adhérer à l'OTAN ,d'ailleurs la Turquie qui n'a rien à envier en terme de démocratie au pouvoir russe en fait partie .
Je voudrais attirer votre attention sur les bases militaires sensibles en Bretagne en particulier l'ile longue qui place notre territoire en une cible privilégiée ,attaque nucléaire , voir invasion de part un débarquement sur la pointe bretonne .Vous imaginez vu l'étroitesse nord sud de la Bretagne le résultat d'une apocalyptique d'une confrontation ,vu les moyens de destruction actuels ?? la Bretagne a payé le prix fort lors de la première guerre mondiale ,maintenant çà suffit , le problème de la présence de cette base de sous marins mérite d'être posé .
(1) 
Loïc
2022-03-01 23:08:46
Oui il faut une défense européenne organisée. C'est indispensable.
Mais ne faut-il pas le faire après avoir révisé les limites de certaines régions qui souffrent de se retrouver incluses dans un Etat dans lequel elles ne se reconnaissent pas?.
Par ailleurs un Polonais connaissant bien le problème précise que le président ukrénien actuel est pieds et points liés avec les américains. Imaginons l'inverse aux USA.
Négociations pas faciles
(0) 
Claude Le Duigou
2022-03-02 09:39:14
"Quand on sait que la Chine a des visées sur Taïwan"... Excusez-moi, Cher Collègue, Taẅan fait partie de la Chine. Le PC Chinois et les deux Guomindang, celui de Tchang et celui de Song Qingling, sont d'accord là-dessus. La République Populaire de Chine comme la République de Chine s'affirment souveraines sur l'ensemble de la Chine. Fort heureusement, le régime de Taïwan ne détient aucun territoire de Chine continentale: contrairement aux communistes, il ne reconnaît pas les frontières de 1911, ce qui amènerait des pouilles avec au moins une dizaine d'Etats voisins.
(0) 
Claude Le Duigou
2022-03-02 09:44:58
"Quand on sait que la Chine a des visées sur Taïwan"... Excusez-moi, Cher Collègue, Taẅan fait partie de la Chine. Le PC Chinois et les deux Guomindang, celui de Tchang et celui de Song Qingling, sont d'accord là-dessus. La République Populaire de Chine comme la République de Chine s'affirment souveraines sur l'ensemble de la Chine. Fort heureusement, le régime de Taïwan ne détient aucun territoire de Chine continentale: contrairement aux communistes, il ne reconnaît pas les frontières de 1911, ce qui amènerait des pouilles avec au moins une dizaine d'Etats voisins.
(0) 
jakez Lhéritier de St Nazer de Bretagne
2022-03-02 10:03:01
L'option Fédéraliste de Pen kaled (qui se cache derrière ce sur nom?) en Ukraine est bonne?
Valable aussi pour la Roumanie avec sa forte population hongroise
Valable pour la Moldavie,
Valable pour l'ex Yougoslavie.
Valable pour la Bretagne.les Catalans,les Basques,
Il faudrait que l'organisation européeènne se fasse sur le respect des peuples et non plus sur les états nations actuels.
Catalogne,Ecosse,etc
La dispersion des têtes nucléaires dans le monde devient incontrolable surtout avec ces fous de guerre qui mentent à leur Peuple.
Je n'oublie pas les responsabilités des USA dans les guerres du Koweit,d'Irak,de Syrie abandonnant les Kurdes.
Ce sont les civils de tous les bords qui paient de leurs vies ,comme toujours...
Quant à l'ONU ?Pourquelles raisons il n'y a pas eu déploiement en interposition ?
Quant aux dirigeants européens ,grands penseurs laics religieux ,pour quoi ne sont ils pas aller se placer en interposition?
Des civils de tous pays partent combattre en Ukraine,comme d'autres l'on fait en Espagne contre Franco,
Nota les series diffusées actuellement sur la guerre d'Algérie démontrent les rôles des dirigeants français du 20 ème siècle dans la colonisation et leurs mensonges en communications envers les jeunes du contingent entr'autres.
(0) 
choqué
2022-03-02 10:23:45
"Cette agression rappelle à tous ceux qui ont fait un peu d’histoire le sort de la Tchécoslovaquie envahie en 1938" elle rappelle surtout celle de la Yougoslavie en 1999... Évidemment La Russie n'attaque pas l'Ukraine pour défendre ses frères russes du Donbass, de même qu'elle n'a pas attaqué la Géorgie pour défendre les habitants de l’Ossétie du sud mais ce faisant, pour protéger ses propres intérêts, elle les a défendu, c'est un fait. L'Otan n'a pas n'a pas non plus attaqué la Serbie pour protéger les kosovars mais ils sont bien content d'avoir obtenu leur indépendance.
Évidemment on est tous contre la guerre par principe et ce que vivent à présent tous les ukrainiens est horrible, je m’étonne juste de voir le peu d'empathie de la part de défenseurs des peuples maltraités vis à vis des russophones du Donbass, à qui le régime de Kiev interdit l'éducation en Russe pour leurs enfants et l'utilisation du russe dans de larges pans de la société (n'est-ce pas ce que vous dénoncez en France?), sans parler des bombardements de la part du gouvernement de Kiev depuis 8 ans bien sûr.
Dans la situation actuelle il faudrait un médiateur de paix entre l'Ukraine et la Russie, car une paix durable ne peut venir sans un accord concernant le statut international de la Crimée, la neutralité militaire de l'Ukraine pendant quelques temps et pour ce qui est des revendications initiale des séparatistes du Donbass à voir... Mais cette place ne peut être occuper par l'UE puisqu'elle est partie prenante du conflit. Alors oui, une Europe de la défense est une nécessité, ainsi qu'une UE indépendante, une UE avec des responsables politiques qui défendent ses intérêts propres et donc une UE qui trouve sa place ENTRE les USA et la Russie.
(0) 
Pierre robes
2022-03-06 13:34:25
Il est sur que poutine agressé l Ukraine, mais il faut dire que les dirigeants ukrainiens n ont pas respectés le traité de Minsk qu ils avaient signé. De plus l ex président voulait mettre les enfants parlant russe des indépendantistes du Dombass dans des caves !
De la même façon l'état colonial français n à pas respecté le traité de NANTES de 1499, mais les bretons n avaient plus d armée pour le faire respecter. Et l'état colonial français à tout fait pour détruire la langue bretonne comme veulent le faire les ukrainiens, Kiev étant le berceau de la civilisation russe, dont POUTINE est originaire.
De plus Poutine a pris prétexte de combattre les néo nazis du régiment Azov. L otan et l UE n ont fait que donner de mauvais signes envers les RUSSES.
(0) 
Christophe David
2022-03-07 06:09:07
Je suis atterré par ce que je lis ici. Pretendre que les Ukrainiens oppriment la langue russe ou les russophones c est comme si on soutenait que les Québécois oppriment les anglophones ou que les bretons oppriment les francophones. Beaucoup de personnes ici qui seraient prêtes à rendre l'enseignement du breton obligatoire condamnent ici les tentatives peut-être effectivement maladroites d'un peuple qui lutte pour sa survie et celle de sa culture et de sa langue depuis la chute de la Rus' de Kiev. Je connais très très bien le problème, par mes lectures mais aussi par ma belle famille dont une partie dors actuellement dans le metro de Kiev alors que l'autre en russie lui expliquait encore il y a deux jours qu'il n'y a pas la guerre en Ukraine et qu'il devraient regarder les bonnes chaines d'informations (c est du vecu!). Par ailleurs bon nombre d'Ukrainiens de langue natale autour de la 50 aine et plus souffrent aujourd'hui encore du complexe d infériorité que connaissaient bien nos parents bretonnant vis à vis de la langue de l'occupant/colon/bienfaiteur (je vous laisse choisir)' En Ukraine pour "reussir" il fallait parler russe. Quand à M Argouach je vous serais reconnaissant de nous indiquer exactement les textes de loi que vous mentionnez qu'on puisse les lire dans leur intégralité et que ma compagne se fera un plaisir de traduire que ces textes soient en Ukrainien ou en russe, sa langue maternelle des que sa famile sera hors de danger. En attendant je vous propose à vous et à vos lecteurs de bonne foi de consulter le site de l université de Laval au Quebec qui permet de voIr les choses sur le long terme.
(voir le site)
Avec mes salutations
(0) 
P. Argouarch
2022-03-07 09:31:21
@Christof ; je ne connais pas l’Ukrainien je ne peux donc pas chercher les textes législatifs et décrets du gouvernement ukrainien. Faites le pour nous, merci. Toutes les sources que j’ai proviennent du site neutre France-Ukraine (voir le site)
Bien sûr ca ne justifie pas une invasion militaire de la Russie !
(0) 
kris braz
2022-03-07 14:07:44
Bizarre que Yoran Embanner ne se fasse pas un peu de pub en ce moment, vu la méconnaissance générale de l'histoire de l'Ukraine/de l'Europe de l'Est : (voir le site)
(0) 
Pierre robes
2022-03-07 14:29:20
Voir
Dombass par Anne-Laure Bonnel (you tube)
Le président ukrainien expliquait à une tribune tv qu il allait mettre les enfants russophone dans des caves, et ceux parlant ukrainien dans des écoles.
L état colonial français à fait le même type de choses avec les enfants parlant la langue nationale bretonne,du terrorisme culturel.
(1) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.