Nature d'Encre de Mikio Watanabé
Agenda de Vieux phare de Penmarc'h

Publié le 23/06/22 10:50 -- mis à jour le 24/06/22 20:19
Date de l'évènement : le 02/07/2022 à 14 h
55311_1.jpg
Affiche "Nature d'Encre" de Mikio Watanabé

Mikio Watanabé est né en 1954 à Yokohama (Japon).

Après des études d'arts plastiques à Tokyo, il quitte le Japon par le port de Yokohama en 1977, traverse la Sibérie et se rend à Paris où il s’installe pour travailler.

De 1979 à 1981, il apprend la gravure avec S.W. HAYTER à l'Atelier 17 à Paris. À partir de 1981, il se consacre à la manière noire et devient un maître incontesté de cette technique de gravure inventée en 1642.

Ce procédé consiste à grener toute la surface d’une plaque de cuivre, en différents sens, à l’aide d’un outil appelé berceau, l’encre demeurant sur les barbes serrées donnera un noir profond comme celui du velours. L’utilisation d’un grattoir fera apparaître les blancs, correspondant à l’image. Puis, il faut mettre de l’encre sur la plaque, essuyer avec la tarlatane, et enfin, appliquer une feuille de papier mouillée à l’avance, et tirer sur la presse.

Contrairement à d’autres techniques de gravure, l’habileté de l’artiste est essentielle à ce procédé complexe que Mikio Watanabé maîtrise admirablement.

Virtuose de la manière noire, il est aussi discret que talentueux. Ses œuvres ont fait le tour du monde : Japon, France, États-Unis, Canada, Suisse,... et sont conservées dans les plus prestigieuses collections publiques telles que celles des Bibliothèques nationales de France et d’Espagne et de musées internationaux.

Maintes fois primé, il est notamment lauréat du Salon de la gravure originale de Bayeux (1989), du Miniprint International de Cadaquès, Espagne (1992), du prix Kiyoshi Hasegawa, à la Fondation Taylor, Paris (2007) et plus récemment de l’International Mezzotint Festival, Russie (2017), et du Salon des Artistes Orléanais (2020).

En 1999, il s’installe en Bretagne et ouvre son atelier privé à Paris dès 2001.

L’exposition Nature d’Encre présentée au Vieux phare de Penmarc’h met à l’honneur son œuvre gravé et ses photographies, autre art du multiple qui fait partie intégrante de son travail et stimule son expression personnelle.

Ses sujets de prédilection : les nus féminins et la nature. Les œuvres au rendu velouté sont un hymne au corps de la femme et célèbrent l’instant avec grâce et poésie, pureté et puissance. Il aborde la couleur dans des compositions qui mêlent l’animal et le végétal, tout en délicatesse et saisissant de vérité.

Enchanté par la vie, la plus humble soit-elle, il tente d'en fixer la secrète beauté.

Horaires d’ouverture

Juillet et août : tous les jours de 10h30 à 18h30.

Septembre et octobre : tous les jours de 14h00 à 18h00. Fermé le mardi.

Alexandra Coatmen

Document PDF 55311-communiqudepressemikiowatanab.pdf Communiqué de presse Exposition "Nature d'Encre" de Mikio Watanabé. Source : Vieux phare de Penmarc'h
Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
Le Vieux phare de Penmarc'h est un lieu d'exposition. Au rez-de-chaussée, le musée déploie ses collections consacrées à l'histoire des phares et balises. A l'étage, les salles aux vues imprenables sur la pointe de Saint-Pierre, offrent un cadre exceptionnel aux différentes expositions d'art proposées tout au long de l'année.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.