La méthanisation s'était invitée dans les débats du projet de loi « Energie Climat » par un amendement visant à limiter l'alimentation des méthaniseurs par des cultures, en toute saison. Celui-ci n'a pas été voté alors même que, en cette période de sécheresse, la tension sur les fourrages est dramatique. Pour la Confédération paysanne, les avantages de la méthanisation sont loin d'être avérés, mais les dérives sont déjà bien présentes: détournement de l'usage alimentaire des terres ...

Pour la Confédération paysanne, les avantages de la méthanisation sont loin d'être avérés, mais les dérives sont déjà bien présentes: détournement de l'usage alimentaire des terres, accaparement des subventions publiques, spéculation foncière, pollutions, épuisement de la matière organique des sols, etc.

Une unité de méthanisation a besoin de matières carbonées pour être rentable. Celles-ci proviennent notamment des cultures, qu'elles soient principales ou intermédiaires (CIVE), et des prairies. Or, les alertes sur le sujet sont nombreuses ! Ici un entrepreneur presse et achète la paille à un prix plus élevé que celui auquel les éleveurs et les éleveuses l'achetaient. Là du maïs vendu à 3000 euros l'hectare sur pied ou encore des exploitations céréalières qui vendent la moitié de leur récolte à des fins de méthanisation.

En pleine période de sécheresse la Confédération paysanne demande que les approvisionnements des méthaniseurs avec du fourrage soient immédiatement interdits ! La publication rapide d'un décret pour permettre aux préfets de mettre en œuvre cette interdiction est possible! Par ailleurs, en toute saison, les modalités d'alimentation des méthaniseurs avec des cultures en général doivent aussi très rapidement être revues. La réglementation actuelle provoque des détournements d'usage des terres importants, une forte concurrence entre énergie et alimentation, une mise en danger de l'élevage et une spéculation foncière.

Ce communiqué est paru sur Confédération paysanne

Voir aussi :

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Emilie Le Berre
Vendredi 2 août 2019

Comme dit en creux à chacuns de mes commentaires : en matière d'énergie il n'y a pas de miracle. Ce que vit la méthanisation est appelé le moment "Vil Coyote", juste avant que "Bip Bip" ne la pousse dans le vide.

Il y en aura beaucoup d'autres, cela ne vaut pas que pour la méthanisation.

Daniel Chateigner
Samedi 3 août 2019

Le Collectif Scientifique National Méthanisation raisonnée (CSNM) soutient entièrement la Confédération Paysanne dans sa démarche.

Lisez les fiches pédagogiques des scientifiques:

Le CSNM

(voir le site) ou (voir le site)

Signez et partagez, quelques politiques conscients nous suivent:

(voir le site)

Didier Lebars
Dimanche 4 août 2019

Encore une perle des ecolo politiques. Pour découvrir les bons articles, ne jamais oublier d'introduire subvention - google "subvention + methanisation".

Edifiant aussi le rejet des déchets.

Bioethanol, les routes solaires./Colas, l'achat imposé de l'électricité photovoltaique ...

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 1 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.