Les pays de Loire financent le Guide Vert aux frais des contribuables

-- La réunification --

Chronique de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 20/02/12 14:37 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

En ces temps de rigueur, les Pays de Loire peuvent se permettre d'être dispendieux avec l'argent qui ne leur appartient pas, à savoir celui des contribuables, surtout de Loire-Atlantique, promus inépuisables vaches à lait des réalisations de la région bidon.

24912_1.jpg
Voilà ce que sont les Pays de Loire. Doit-on faire une seule région de Nantes au Puy-en-Velay?

Donc, après les ambassades en Inde et en Chine (voir notre article), le coûteux train du rayon vert (voir notre article) qui n'a pas apporté la clarté espérée dans la gestion financière de la pseudo-région, et même les grosses ficelles de la « Solidaire du chocolat » (voir notre article) voici le Guide Vert Michelin payé par les contribuables.

En effet, jadis, la Loire-Atlantique était dans le guide vert Bretagne et la Vendée dans celui du Poitou, conformément au bon sens. Mais la Pédélie ne pouvait laisser durer cette situation intolérable et a casqué 10.000 € pour que sorte une édition du guide vert Pays de Loire, elle paiera en outre 30.000 € de plus pour les éditions anglaise, espagnole et allemande.

Sonnez trompettes, jouez hautbois, le guide Vert est né ! Avec 40.000 € consentis par les contribuables. L'équivalent de 29 SMIC qui ne pouvaient être décemment dépensés ailleurs. Encore bravo à la région-bidon qui fait à nouveau honneur à notre sottisier !

La région-bidon engendre l'union-bidon

Mieux encore, on apprend ce jour que la rédactrice du guide vert a poussé le service après-vente jusqu'à déclarer que l'unification des Pays de Loire était en marche. L'on croyait pourtant que la Diversivie, la con-viction administrative et la Loire suffisaient à unir cette région bidon? On aura tout vu ! La Réunification bretonne existe, la réunification normande aussi, la prétendue réunification des Pays de Loire n'est que la négation des identités bretonnes, angevines, poitevines et mainoises !

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1441 lectures.
mailbox imprimer