-- Gastronomie --

Le whisky et la mondialisation, leçon n°2

Chronique de Kerne Multimédia (porte parole Fanny Chauffin) publié le 24/08/17 10:48

Les quatre alcooliers mondiaux les plus importants sont américains, français, indiens et thaïlandais. La plupart des whiskys écossais n'appartiennent plus aux Écossais... et les Ecossais désargentés boivent... de la vodka.

Alors que le prix de la bouteille flambe après 18 ans d'âge, il ne resterait, selon l'ancien directeur du FIL qu'une poignée de distilleries familiales comme celle des Rosebank.

Il ne fustige pas les whiskys irlandais et bretons, mais insiste sur la qualité des whiskys écossais, en particulier les tourbés d'Islay. Suite bientôt de la série avec le whisky breton invité à l'Elysée, le «Biniou» aujourd'hui disparu...

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer