Le « Développement Durable » en Bretagne doit respecter la langue bretonne
Produit de Emglev An Tiegezhioù

Publié le 18/11/12 21:07 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Devant la mauvaise volonté de la Communauté de Communes de Landerneau-Daoulas pour intégrer la langue bretonne, Emglev An Tiegezhioù a imprimé à sa place des autocollants bilingues valables pour toute la Bretagne à coller sur les poubelles jaunes.

Le but est le discernement des déchets à mettre dans la poubelle jaune. On entend partout de « Développement Durable » mais en pratique, quand on ne montre pas une volonté forte, les collectivités locales font trop souvent la sourde oreille. Aï 'ta manifeste pour arracher des choses, et l'Ofis est là pour aider en pratique les organismes publics et privés pour la réalsation concrète. EAT pense qu'il y a aussi la possibilité pour chacun, très concrètement, d'utiliser sa petite marge de liberté. Par exemple ici en collant un autocollant bilingue sur sa poubelle jaune : on peut les demander à EAT Kergreven 29800 Trelevenez pour trois euros (ou équivalent en timbres). Le combat pour la langue bretonne passe aussi par nos poubelles !

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.