Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Dépêche -
La nation celte enflamme le coeur de la capitale
Paris a été hier au soir la capitale mondiale du peuple Celte. La 13ème Nuit de la Saint Patrick à réuni près de 18 000 personnes qui ont vibré et dansé au son du biniou, bombarde, accordéon, violon en passant par le didjeridoo et la musique électronique Bretonne. Acadiens, Galiciens,
Marc Le Toullec pour ABP le 19/03/06 14:12

Paris a été hier au soir la capitale mondiale du peuple Celte. La 13ème Nuit de la Saint Patrick à réuni près de 18 000 personnes qui ont vibré et dansé au son du biniou, bombarde, accordéon, violon en passant par le didjeridoo et la musique électronique bretonne. Acadiens, Galiciens, Irlandais, Ecossais, Australiens et Bretons ont enflammé le Palais Omnisports de Paris Bercy.

Cette 13ème édition s’est ouverte sur un mélange de musique bretonne et de didjeridoo. Marc Atkins est originaire d’Australie et aborigène. Le son de cet instrument s’allie en parfaite symbiose avec la musique bretonne. L’Acadienne, Dominique Dupuis, s’est également surpassée au son de son violon. Dans un autre genre, Pascal Lamour joue sur des rythmes électroniques en reprenant la musique bretonne. Choc ! Oui, mais choc des cultures musicales sur un style bien approprié et sans frontières ! Carlos Nunez, le Galicien est un véritable virtuose de la gaïta, la cornemuse galicienne. Cet artiste a enthousiasmé le public de Bercy. On en redemande.

L’Irlande à été représentée par Téada sur une musique basée sur les airs traditionnels irlandais. Skolvan, pour la Bretagne reprend les thèmes bretons sur des rythmiques très efficaces. Dans un autre registre, Nolwenn Korbel, cette chanteuse compositeur originaire de Douarnenez a prouvé son grand talent. Le public a également vibré avec les sonneurs des bagadoù de Lann-Bihoué, d’Auray, de Locoal-Mendon, de Pontivy, de Lorient et avec les cercles d’Auray, de Pontivy, de Pont l’Abbé et de Saint-Evarzec. Grand coup de chapeau aux organisateurs et notamment à Jean-Pierre Pichard qui une fois de plus s’est surpassé pour ce spectacle. La scène de 360° et 4 écrans géants ont permis aux artistes d’évoluer pour permettre une vue totale du public.

ABP/MLT

Vos 0 commentaires :
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 6 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons