Guillac : pour l’égalité hommes-femmes en agriculture

-- --

Communiqué de presse de Le blog de paul Molac
Porte-parole:

Publié le 17/07/18 0:17 -- mis à jour le 18/07/18 10:06

(voir le site) " alt="20180709_153531" width="515" height="290" />

Les femmes ont toujours eu leur place en agriculture mais ont longtemps été considérées comme des conjointes ou des aides occasionnelles plutôt que comme des chefs d’exploitation. Heureusement, aujourd’hui, les choses évoluent… mais on peut encore mieux faire !

Aussi, depuis 2007, en Bretagne, le réseau « Agriculture au Féminin » encourage et accompagne les femmes vers la prise de responsabilité aussi bien sur leurs exploitations qu’au sein des organisations agricoles. 

Visibilité des femmes dans les instances professionnelles, attractivité des métiers de l’agriculture, retraite, santé, congé maternité… Ses représentantes ont rencontré Christophe Mirmand, le Préfet de Région, et Mickaël Doré, le Sous-Préfet de Pontivy-Ploërmel pour échanger sur l’égalité hommes-femmes dans le domaine agricole.

Et pour que la discussion ait du sens, elle s’est déroulée au Gaec du Bois Fourmi, à Guillac, géré le duo père/fille formé par Stéphane et Mathilde Rouault.

(voir le site) " alt="IMG_20180709_213808" width="335" height="251" /> (voir le site) " alt="IMG_20180709_213813" width="336" height="252" />

 

 

 

 

 

(voir le site) " alt="20180709_154335" width="358" height="636" />

 

(voir le site) " alt="20180709_155813" width="336" height="189" />Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.