Div Yezh Breizh : le plurilinguisme comme vecteur de l’enseignement des langues

-- --

Communiqué de presse de Le blog de paul Molac
Porte-parole:

Publié le 6/04/18 15:35 -- mis à jour le 06/04/18 15:35

«aligncenter wp-image-6006» src=« (voir le site) » alt=«20180331_122145» width=«851» height=«479» />

Div Yezh Breizh est une association régionale de parents d’élèves qui milite pour l’enseignement “du” et “en” breton à l’école publique. Lors d’une récente rencontre, organisée à Quimper, nous étions de nombreux élus à soutenir Rémi Touhoat, son président, et à nous positionner en faveur de la généralisation d’une filière bilingue dans chaque école ainsi que pour la continuité de la filière, tout au long de la scolarité, jusqu’à l’université.

Le plurilinguisme comme vecteur de l’enseignement des langues

En effet, la demande sociale en faveur d’un enseignement bilingue français-breton est en pleine croissance et l’action demande, en ce sens, à être amplifiée.  C’est, entre autre, pour cette raison que nous nous positionnons en faveur du plurilinguisme à base régionale (breton-français) comme vecteur de l’enseignement des langues. L’idée est de proposer à chaque enfant résidant en Bretagne un enseignement bilingue breton-français dès la maternelle avec introduction de l’anglais dès le primaire et d’une autre langue au collège. Les matières seraient enseignées dans le primaire en breton et en français, puis une matière sera enseignée en anglais au collège et au lycée ainsi qu’une matière dans une quatrième langue au lycée.

«aligncenter wp-image-6007» src=« (voir le site) » alt=«20180331_122200» width=«759» height=«427» />Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :
mailbox imprimer