Dédicace de Rozenn Milin
Agenda de Librairie L'Encre de Bretagne

Publié le 23/11/15 11:03 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
Date de l'évènement : le 27/11/2015 à 17 h à Rennes/Roazhon

La librairie L'Encre de Bretagne reçoit Rozenn Milin pour son ouvrage "Question d'identité - Pourquoi et comment être Breton ?" (éd. Bo Travail) le vendredi 27 novembre à partir de 17h00.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Présentation de l'éditeur :

La question de l'identité est aujourd'hui omniprésente dans les débats politiques, sociétaux, culturels. Elle se pose de façon particulièrement aiguë dans les régions à forte personnalité, dont les cultures sont menacées par le nivellement de la mondialisation galopante.

Mais alors, pourquoi se revendiquer Breton (ou Basque, Corse, Occitan, Alsacien etc.) au XXIe siècle ?

Qu'y a-t-il de si précieux à sauver dans ces cultures, ces langues, ces modes de vie ? Pourquoi ne pas se fondre tout simplement dans le monde uniformisé qui devient le lot de la plupart des humains ?

Pour trouver des réponses à ces interrogations, Rozenn Milin a interrogé 19 personnalités qui contribuent au rayonnement de la Bretagne, dans des secteurs aussi divers que la politique, l'économie, la culture ou les sciences.

L'auteur :

Rozenn Milin est une professionnelle de l'audiovisuel, née dans le Léon au sein d'une famille de paysans bretonnants.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
L'Encre de Bretagne, librairie spécialisée Bretagne et pays celtiques.
La librairie se situe à Rennes, 28 rue Saint Melaine, à deux pas de la place Hoche et du centre commercial "La Visitation".
02 99 63 98 35
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.