Décès du poète Denis Rigal

-- Disparitions --

Annonce de Spered Gouez / L'esprit sauvage
Porte-parole: Marie-Josée Christien

Publié le 15/05/21 18:14 -- mis à jour le 15/05/21 18:14
52474_1.jpg
Denis Rigal (1938-2021)

Le poète et traducteur Denis Rigal, qui enseigna la littérature irlandaise et américaine à l'Université de Bretagne Occidentale, est décédé le 10 mai 2021 à l'âge de 83 ans.

Il avait cofondé avec Paol Keineg la revue Poésie-Bretagne en 1983.

Il reçut le Prix Georges-Perros en 2013 et le Prix Verlaine de l'Académie française en 2014 pour Terrestres (Le Bruit du temps). Le prix Hérédia lui fut attribué en 2019 par l'Académie française pour La joie peut-être (Le Bruit du temps).

Parmi ses livres citons Patience (Rougerie, 1983), Fondus au noir (Folle Avoine, 1996) et Aval (Gallimard, 2006).

J'avais eu l'occasion de faire sa connaissance et de converser avec lui il y a quelques années à l'inauguration de l'antenne de la Bibliothèque départementale à Plonévez-du-Faou.

DES FINS PREMIERES

il y avait des voix et des rivières

des voix palpables dans le temps

de l’immense sur le terre vouée

et commençait le dit des flots

et des ténèbres, le même mot

portant oubli et anamnèse,

sources heurtées, pluies jeunes

sur le monde, et la terre finie

ainsi fut-il, le beau parleur,

rayon sur l’ombre et les moiteurs

ombre sur l’ombre, ainsi,

futile

Autres poèmes sur le site de Bernard Plouzennec :

Le bar à poèmes

En savoir plus sur wikipedia

Sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Voir aussi :
mailbox imprimer
poète et critique, responsable de rédaction de la revue Spered Gouez/L'esprit sauvage.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.