Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
8 mars 2014 : Etats généraux de Bretagne. Les Bretons doivent pouvoir s’exprimer !
En 2014, les Bonnets Rouges inviteront les Bretons à s’exprimer sur leur volonté de changement lors de ce rendez-vous qui peut déjà être qualifié d’historique. Il s’agira des Etats généraux
Christian Troadec pour collectif Vivre, décider et travailler en Bretagne le 15/12/13 16:38

En 2014, les Bonnets Rouges inviteront les Bretons à s'exprimer sur leur volonté de changement lors de ce rendez-vous qui peut déjà être qualifié d'historique. Il s'agira des Etats généraux de Bretagne, qui auront lieu le samedi 8 mars 2014 au Parc des Expositions de Langolvas à Morlaix, ville du Ministre de la Décentralisation, Mme Lebranchu.

Avant ce rendez-vous, où universitaires, économistes, grands témoins et journalistes seront présents, les comités locaux des Bonnets Rouges bretons seront invités à échanger et à s'exprimer sur ce qui fait leur quotidien, sur ce qu'ils attendent pour la Bretagne de demain. Mais c'est plus largement la société bretonne qui est appelée à prendre la parole. Agriculteurs, transporteurs, commerçants, artisans, salariés, tous les acteurs sociaux, économiques, culturels des cinq départements bretons sont invités à prendre part à ces Etats généraux de la Bretagne. Les cahiers de doléances mis en place lors du grand rassemblement du 30 novembre 2013 à Carhaix, serviront la réflexion. Le but est d'organiser une expression citoyenne ouverte et plurielle.

C'est un moment fort que vit la Bretagne actuellement. Cette chance ne se présentera pas deux fois. Il faudra savoir s'en saisir et en faire prendre conscience au plus grand nombre..

Pour le Collectif,

Christian Troadec

co-porte-parole

Voir aussi :
Vos 1 commentaires
philippe jolivet Le Lundi 16 décembre 2013 10:15
pour une région BRETAGNE forte les doléances doivent portées sur un versement financier direct dans la trésorerie de la région
un pourcentage à déterminer sur les impôts directs (impôts sur les revenus,sur les droits de successions),sur les impôt indirects (tva),les droits de mutation(immobilier)
pour une BRETAGNE économiquement forte le pouvoir politique doit en avoir les moyens financier
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons