Le prix créé par Les Editions Sauvages distingue tous les deux ans un poète partageant la démarche, les valeurs et les qualités défendues par Paul Quéré, poète, critique et peintre, fondateur de la revue Ecriterres.

44233_1.jpgVisuel de couverture de "Au nom de la terre" de Guy Allix

La publication du livre de poésie Au nom de la terre dans la collection Ecriterres est la récompense du Prix Paul-Quéré obtenu par Guy Allix en 2017-2018. Le jury, composé de Bernard Berrou, Louis Bertholom, Marie-Josée Christien, Bruno Geneste et Ariane Mathieu, lui remettra officiellement son prix jeudi 1er mars 2018 dans la maison d’enfance et de jeunesse du poète Max Jacob, « Chez Max » à Quimper, pendant « Les rendez-vous de Max », à l’occasion de son récital de poésie et de chansons. L'auteur signera son livre, qui sera en vente au cours de la soirée.

Guy Allix, né en 1953, est poète, critique et auteur jeunesse. Ses livres sont principalement publiés aux éditions Rougerie. Il donne des récitals de poésie et de chansons, dit et chante ses textes personnels et ceux des poètes qu’il aime. Précédentes parutions : Le sang le soir (Le nouvel Athanor, Prix François-Coppée de l’Académie française), Maman, j’ai oublié le titre de notre histoire (récits autobiographiques, Les Editions Sauvages). A paraître également bientôt : Entre urgence et humilité (Chiendents n° 126).

Livre après livre, Guy Allix confirme une œuvre en cohérence, où se conjuguent tumulte et apaisement, mémoire et errance, incertitude et espérance, inquiétude et quête intérieure. Inlassablement en quête d’humilité, celle qu’accordent l’humus et la terre, sa poétique qui se nourrit de l’énergie des éléments est inséparable d’une éthique que n’aurait pas reniée Paul Quéré.

Dans la préface du livre, Ariane Mathieu, membre du jury, souligne que «Les mots mûrissent en lui, tels les graines en terre, n’apparaissant à la lumière qu’après la lente maturation dans l’ombre humus du ventre-vie.»

Le livre, publié à 100 exemplaires numérotés, comprend un frontispice en couleur du peintre J.G. Gwezenneg. Il peut, dès à présent, être réservé.

Document PDF 44233-au_nom_de_la_terre_bdc.pdf Bon de commande. Source : Les Editions Sauvages
Voir aussi :

mailbox imprimer
poète et critique, responsable de rédaction de la revue Spered Gouez/L'esprit sauvage.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.