Yves Rocher : 50 ans et toutes ses ambitions

-- Economie --

Dépêche
Par Ronan Le Flécher

Publié le 22/05/10 9:01 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Bris Rocher, 31 ans, tient désormais les rênes du groupe Yves Rocher fondé par son grand-père.

« C'est un groupe qui réalise un chiffre de 2 milliards d'euros. Ce sont 40 000 personnes, 200 000 emplois indirects générés, 500 millions de nouveaux produits chaque année vendus et 40 millions de clients qui nous font confiance », présentait le jeune P.D.-G. lors de la soirée d'anniversaire organisée à l'Hôtel d'Evreux, place Vendôme à Paris.

Yves Rocher, Dr Ricaud, Daniel Jouvence, Stanhome ou Petit Bateau... autant de « marques magnifiques » qui assurent la prospérité d'un « groupe familial, indépendant, précurseur, doté de valeurs fortes clairement en phase avec l'actualité ». En 1969, d'un grenier de La Gacilly, naissait la marque Yves Rocher.

Champion de la cosmétique végétale

Difficile de retracer en quelques mots un demi-siècle d'histoire. Un film diffusé lors de cet émouvant anniversaire s'en est chargé à merveille. « Avoir découvert les propriétés des plantes n'est pas notre plus grand mérite. Mais les avoir mises à la disposition de toutes les femmes est notre fierté », déclarait le patriarche Yves Rocher qui s'en est allé en décembre. « Tout a changé, rien n'a changé », conclut le film, reflet d'une communication renouvelée et régulièrement primée.

Nombres de boutiques dédiées à la cosmétique végétale ont également été relookées voire rénovées. Le premier Eco-Hôtel Spa bioclimatique La Gréé des Landes a ouvert ses portes à La Gacilly en 2009. « Nous avons lancé il y a trois ans un plan de transformation de la marque, raconte le directeur général délégué d'Yves Rocher Stéphane Bianchi. Nous avons souhaité remettre en vue les racines de la marque, son éthique. » Pour l'avenir, ce dernier mise sur le relationnel avec les clientes, l'accessibilité des produits grâce aux économies réalisées par le récoltant-fabricant-distributeur et enfin l'éco-citoyenneté.

Quel avenir ?

Pour marquer son engagement à défendre et valoriser la biodiversité, l'entreprise bretonne offre 50 millions d'arbres à la planète, du Sénégal à l'Éthiopie en passant par l'Inde ou l'Australie. Président de la fondation Yves Rocher, Jacques Rocher se définit comme « le planteur d'arbres » de la famille : « Nous en avons déjà planté sept millions en un an à peine. Les arbres sont des marqueurs du temps qui nous permettent de relativiser notre présence sur terre. »

Et dans vingt ans, le groupe sera-t-il toujours indépendant ? « Oui, il le sera, affirmait en début d'année Bris Rocher au quotidien La Tribune. Dans 20 ans, le groupe Yves Rocher sera toujours une entreprise familiale. C'était le rêve de mon grand-père et de mon père. Par ma filiation, c'est un point d'honneur. »

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1601 lectures.
mailbox imprimer

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 5 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.