Yvan Colonna sera jugé une 3e fois. La LBDH se réjouit de la décision de la Cour de cassation

-- Justice et injustices --

Communiqué de presse de Ligue Bretonne des Droits de l'Homme
Porte-parole: Michel Herjean

Publié le 30/06/10 17:06 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Yvan Colonna, condamné il y a un an à la perpétuité pour l'assassinat du préfet Claude Erignac en 1998, sera jugé une troisième fois, a décidé mercredi la Cour de cassation, qui a créé la surprise en annulant cette condamnation.

Une décision "courageuse" qui consacre "une victoire du droit", ont salué avec émotion les avocats du berger corse, condamné en appel le 27 mars 2009 par la cour d'assises spéciale de Paris à la perpétuité, assortie d'une période de sûreté de 22 ans.

Depuis son arrestation le 4 juillet 2003, Yvan Colonna n'a cessé de clamer son innocence. Ses avocats ont annoncé qu'ils allaient demander "dans les heures qui viennent" sa remise en liberté.

A l'issue de son procès en appel la justice d'exception de l'Etat français avait été critiquée par la FIDH dans un rapport dévoilé lors d'une conférence de presse.

Yvan Colonna, condamné en appel en mars 2009 pour l'assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en 1998, n'a pas bénéficié d'un procès équitable, estimait la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH).

"La question du caractère équitable de ce procès est clairement posée", déclarait l'organisation dans ce rapport publié sur la base d'une mission d'observation de trois de ses membres à l'audience, du 9 février au 27 mars 2009. Il semble que la cour de cassation ait tenu compte de cet avis dans son arrêt.

Pour la LBDH M. Herjean

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
L’objet de l’association est de combattre l'injustice et toute atteinte arbitraire aux droits d'un individu, d'un peuple ou d'une nation. Elle défend les principes d'égalité, de liberté, de solidarité et d'humanisme sur lesquels se fondent les sociétés démocratiques.
Vos 1 commentaires
Bertrand Finel
2010-08-31 23:27:40
A l'énoncé de la condamnation d'Yvan Colonna, suite à son second procès, j'avais adhéré à la pétition lancée par sa famille et ses amis, demandant la révision de ces procès iniques, témoins d'une justice "aux ordres" ! Il faut maintenant, qu'Yvan colonna retrouve de suite sa liberté, car toujours pas condamné définitivement pour des faits à prouver, il est "embastillé" depuis maintenant 7 ans pour ce qui est simplement de la détention préventive... la forme moderne des lettres de cachet !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.