Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Editorial -
Vol de fées au dessus du festival
Journée de harpes, de filles aux cheveux longs, d'interprétations féminines ...
Fanny Chauffin pour ABP le 11/08/11 12:05

Journée de harpes, de filles aux cheveux longs, d'interprétations féminines ...

Dès le matin à la conférence de presse, ça avait commencé par un quintet de Galiciennes de Belgique qui désespéraient de venir jamais au festival en tant qu'artistes : "on trouvait normal que ce soit des Galiciennes de Galice ...", et pourtant elles collectent auprès des personnes âgées galiciennes, arrangent en galicien des airs des soeurs Goadec, s'amusent avec des an dro ... Ialma, des femmes pleines d'énergie, des "femmes d'aujourd'hui" comme elles aiment à se définir.

Puis au Palais des Congrès une fée aux pieds nus avec sa harpe et sa voix haut perchée, la coqueluche des Japonais, des enfants et des festivaliers ! Sobre façon de présenter ses airs, travail mené en solitaire : pour Cécile Corbel, le succès est peut-être provisoire, elle ne se laisse pas bercer d'illusions. Elle trace sa route pour son public, pour sa musique.

A l'espace Bretagne, c'est une fée chilienne qui chante avec son groupe des airs asturiens. 23 ans à peine, une voix magnifique.

Au stand de l'île de Man, un groupe joue malgré la cacophonie des cornemuses d'Ecosse et d'ailleurs, et une fée en robe d'été chante une mélodie.

Dans le grand théâtre, la fée du groupe Bayati enchaîne mélodies orientales et textes empruntés à des poètes arabes, à des chansons traditionnelles bretonnes. Voyage.

Imrama : la fée de Roland Becker a deux harpes et de grands cheveux bouclés qui tombent sur sa robe noire, elle égrène les notes et montre une belle énergie.

Journée de la femme à Lorient : ça pourrait pas être tous les jours ???

Voir aussi :
Youtubeuse, docteure d'Etat en breton-celtique à l'Université Rennes 2 / Haute Bretagne, enseignante, militante des droits humains à Cent pour un toit Pays de Quimperlé, des langues de Bretagne avec Diwan, Aita, GBB, ...., féministe, enseignante, vidéaste, réalisatrice, conteuse, chanteuse, comédienne amateure, responsable depuis vingt ans du concours de haikus de Taol Kurun, des prix littéraires Priz ar Vugale et Priz ar Yaouankiz, ...
Voir tous les articles de de Fanny Chauffin
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons