Vannes 2014 : la dignité fait 2 % !

-- Politique --

Communiqué de presse de Gwened / Vannes 2014
Porte-parole: Bertrand Deleon

Publié le 23/03/14 21:49 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

2 %, ce n'est pas énorme mais c'est le pourcentage de la dignité. Il représente les électrices et les électeurs qui ont compris que pour vivre sereinement, travailler au pays, il faut pouvoir y décider. C'est aussi l'électorat éveillé qui souhaite remédier aux maux de la société par l'audace et le courage. On ne peut plus vivre dans cet esclavage doré dans lequel la France nous enferme depuis tant de décennies. Elle pompe nos richesses humaines, nos emplois, nos choix économiques.

Notre électorat, si modeste soit-il, a saisi l'essence même de la démocratie : la Bretagne n'a d'avenir que lorsqu'elle pourra être représentée en tant que telle dans la nouvelle Europe émergente, celles des peuples en voie d'émancipation ; loin des intérêts financiers qui ravagent le monde, loin de l'affairisme régnant au plus haut niveau de l'Etat.

Vannes 2014, liste du Parti Breton, a montré que la Bretagne pouvait être représentée dans une élection municipale dans une agglomération de 55 000 habitants.

Néanmoins, ce score met aussi en évidence le niveau de colonialisme dans lequel nous nous trouvons : nos fossoyeurs (A Vannes : l'UMP et la droite bis, les deux PS, le FN et le Front de Gauche) sont plébiscités et appuyés massivement par les nouveaux arrivants franciliens aisés imposant leur mode de vie et leur pouvoir. En outre, nous ne pouvons nous réjouir que les partis affairistes dirigeants l'Etat aient gagné.

Nous sommes aussi victimes de la division des forces bretonnes et de la mièvrerie persistante de croire qu'en la soumission aux partis parisiens, nous allons profiter de quelques strapontins et recevoir quelques miettes. D'ailleurs cette servilité n'a pas profité à ces derniers puisqu'il n'y aura qu'un seul tour !

Nous avons tenu contre vents et marées, en dépit des mauvais coups et d'une campagne électorale durant laquelle nous déplorons des méthodes peu orthodoxes de la part de certains partis ou individus :

- Des invectives et des échanges de crachats entre des représentants de listes sur le marché ;

- Nos bulletins de vote cachés sous ceux d'une autre liste dans un bureau de vote ;

- Un pneu crevé du véhicule de la tête de liste par un groupe de personnes devant l'hôtel de ville, ce jour de scrutin ;

- Des affiches de Vannes 2014 taguées par des slogans insultants ;

- Des représentants de listes accueillant les électeurs devant des bureaux de vote ;

- Des magistrats ayant des discours différents selon les listes au sujet de la réimpression des bulletins de vote et de leur diffusion.

Nous continuerons à être présents systématiquement dans l'avenir, sans mauvais compromis et à chaque suffrage. Les Vannetais ont choisi majoritairement de donner leurs voix à nos pilleurs, ces partis qui réquisitionnent nos impôts, vouent nos actifs à l'exode, nous enferment alors que nous souhaitons regarder le monde et ruinent la Bretagne. Nous sommes 2 % de gens dignes, nous convaincrons ou disparaîtrons.

Pour Vannes 2014,

Bertrand Deléon.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 1 commentaires
Louis Le Bars
Mardi 18 janvier 2022
Votre liste a eu le mérite d'exister, même si je ne partage pas certains traits idéologiques, elle représentait une sensibilité bretonne qui n'existait pas sur les autres listes.
Pour que le mouvement politique breton progresse réellement il faudrait DES listes bretonnes (prônant la dévolution du pouvoir vers la Bretagne)dans chaque ville, au moins une de droite et une de gauche, sans alliance avec les Partis parisiens au second tour. C'est la seule voix cohérente sur le long terme. Il faut grignoter et remplacer les Partis parisiens dans l'offre politique.
Vannes est une ville qui se parisianise, mais justement, c'est en ce moment que les listes bretonnes devraient faire de bons scores face à ce phénomène. Vu de l'extérieur, j'ai le sentiment que la dimension bretonne a été un peu diluée dans des thématiques locales (le nom de la liste est d'une parfaite banalité par exemple) alors qu'au contraire elle devrait s'imposer...il est évident que vous n'aviez aucun chance de gagner, rien ne sert de vouloir ménager la chèvre et le choux à ce stade !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.