Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Une hermine de trente tonnes doit être démontée : Le Musée Paul Gauguin fait appel
Ce n'est pas la première fois que le Musée Paul Gauguin est victime de mesures discriminatoires. Au refus de finir la construction de l'hermine il faut ajouter l'interdiction de déduire la TVA de nos travaux d'embellissement et de restauration du site de la Belle Angèle et de toutes sortes d'obstructions à la réalisation de nos projets concernant ce site. L'art le plus sage est factieux lorsqu'il évoque le symbole de la Bretagne en Bretagne et rend hommage à Gauguin dont tout le monde parle en ignorant qu'il
Jean Jacques Le Goarnig Koz pour Musée Paul Gauguin le 11/06/07 16:36

L'Hermine en Majesté est une sculpture édifiée par le Centre International de Sculpture (une association loi 1901), à Pont Aven. Il s'agit d'une hermine géante, structure métallique recouverte de béton blanc, de 8m 40 de haut et de plus de 20 m de longueur qui s'élève à l'entrée du musée Paul Gauguin à Pont-Aven.

L'idée est de faire un pendant au Puppy Dog de 12 mètres qui se dresse à l'entrée du Musée Guggenheim de Bilbao au Pays Basque et aussi au Balloon Dog de Jeff Koons érigé devant le Palazzo Grassi de Pinault à Venise.

Après sept mois de travaux effectivement autorisés par la municipalité, la construction de l''Hermine, a été interdite de finitions et des galbes prévues. Une injonction a été donnée de la démonter. « La démonter » constitue un euphémisme pour une structure monobloc de près de trente tonnes..

L'art le plus sage serait-il factieux lorsqu'il évoque le symbole de la Bretagne en Bretagne et rend hommage à Gauguin dont tout le monde parle en ignorant qu'il était Breton?

Pourquoi nous faisons appel

• Le magistrat présidant la séance du Tribunal, le 6 juin 2007, n'a apparemment pas lu les 35 pages de documents qui lui ont été remis, et qui réfutaient formellement le défaut d'autorisation avancé. L'édification de notre Hermine bénéficiait d'un accord tacite officiel obtenu par défaut au bout de quatre mois, faute de réponse à notre troisième demande d'autorisation.

Il n'a pas été non plus tenu compte de la décision que doit rendre le Tribunal Administratif qui examine toutes ces pièces écrites. Nous sommes en présence d'un procès d'intention, pour éliminer l'Hermine en Majesté, un symbole national de la Bretagne.

La population de Pont-Aven et des environs a massivement signé la pétition que nous avons fait circuler, exigeant que l'Hermine puisse être terminée et galbée.

Il est d'autre part évident que l'absence de finition de cette oeuvre d'art nuit à l'esthétique de la sculpture et constitue un préjudice pour le Centre International de Sculpture et pour le Musée Gauguin.

Ce n'est pas la première fois que le Musée Paul Gauguin est victime de mesures discriminatoires. Au refus de finir la construction de l'hermine il faut ajouter l'interdiction de déduire la TVA de nos travaux d'embellissement et de restauration du site de la Belle Angèle et de toutes sortes d'obstructions à la réalisation de nos projets concernant ce site.

Tél : 02 98 06 13 00

Signataire : Jean Jacques Le Goarnig, concepteur et maître d'oeuvre de la statue intitulée "l'Hermine en Majesté".

Télécharger la pétition :

Document PDF 7191_1.pdf Pétition contre la destruction de l'Hermine en Majesté : sculpture édifiée par le Centre International de Sculpture à Pont-Aven.. Source : Musée Paul Gauguin de Pont-Aven
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1321 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons