Une foule de coureurs à Glomel pour la quatrième Redadeg
Communiqué de presse de Taol Kurun

Publié le 1/06/14 12:06 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Ils ont couru 1500 kilomètres sans souci, emmenant jeunes et anciens sur les routes du Léon, de la Cornouaille, du pays gallo ...

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Ils étaient des milliers hier à arriver à Glomel, pour courir les derniers kilomètres jusqu'au lac où les clarinettes les accueillaient en fanfare. Puis, la traditionnelle cérémonie de remerciement des bénévoles, surtout de l'équipe des douze personnes qui a préparé depuis deux ans la course et qui a suivi les coureurs dans toute la Bretagne pour aider les équipes locales (sécurité, sonorisation, parcours, voiture du médecin...).

Et dans le petit bâton témoin qui a passé dans 1500 mains, il y avait un poème, écrit par une jeune Galloise bretonnante habitant la Feuillée, une grande chanteuse qui a été lue par une jeune fille de Stumdi, en breton, et qui a été acclamé par toute la foule, longtemps. Aussi longtemps que la Redadeg durera portée par une énergie fédératrice qui fait fi des différences et des histoires passées. Nombreuses étaient les grands-mères et les grands-pères venus à GLomel pour fêter les retrouvailles de la langue avec ses locuteurs, pour fêter le soleil, les bébés dans les poussettes et les petits enfants tout nus pateaugeant dans l'eau du lac ...

Extraits

"Karaez

ur c'hazh gwenn o treuzin an hent

ur baraer o tigeriñ e stal

Ur plac'h yaouank o tont en dro eus un nozvezh karantez

(...)

Ma redade pemdeziek

evit sioulaat moarvat ma spered dibec'het

war an hent

lamm ha lamm ma c'halon

(...)

talm ma spered en traonienn

talm al lusk a zo em gwad

talm an avel a zo er c'hoad"

Carhaix

un chat banc qui traverse la route

un boulanger qui ouvre sa boutique

une jeune fille qui revient d'une nuit d'amour

(...)

ma course quotidienne

pour calmer sans doute mon esprit soulagé

mon coeur saute et saute

(...)

pulsation de mon esprit dans la vallée

pulsation du rythme qui est dans mon sang

pulsation du vent qui est dans la forêt.

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.