Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plus
- Dépêche -
Une chaîne humaine contre le projet de loi Sarkosy
Une manifestation a eu lieu ce mardi à Brest à l’appel du collectif anti-délation et des syndicats de travailleurs sociaux. Les manifestants s’opposaient au projet de loi de prévention de la délinquance porté par le ministre de l’intérieur. Sous le slogan « Nous sommes tous des délinquants potentiels »,
pour ABP le 11/10/06 2:45

Une manifestation a eu lieu ce mardi à Brest à l’appel du collectif anti-délation et des syndicats de travailleurs sociaux. Les manifestants s’opposaient au projet de loi de prévention de la délinquance porté par le ministre de l’intérieur. Sous le slogan « Nous sommes tous des délinquants potentiels », les manifestants ont voulu alerter sur leurs inquiétudes face à l’évolution de la loi et aux nouvelles obligations qui en découlent.

Les opposants au projet de loi dénoncent la notion de délation induite par le projet de loi. Les travailleurs sociaux s’opposent à l’idée de communiquer les informations qu’ils reçoivent des gens qu’ils suivent. La future loi devrait les obliger à communiquer ces informations à d’autres professionnels qui pourraient en faire un usage autre que celui prévu à l’origine. Il faut rappeler que certaines de ces informations sont données aux travailleurs sociaux grâce au lien privilégié qu’ils entretiennent avec les personnes qu’ils suivent. Ce climat de confiance pourrait être remis en cause par les conséquences du projet de loi Sarkosy.

De plus les manifestants ont mis en avant l’augmentation du pouvoir de police du maire, et la nouvelle place que ce-dernier devrait tenir dans la prévention de la délinquance. Afin de symboliser cette relation naissante entre police et élus, les 300 manifestants présents ont symboliquement formé une chaîne humaine partant de l’hôtel de police et rejoignant l’hôtel de ville. Hasard du calendrier, la chaîne humaine a traversé les stands de la journée portes ouvertes de la police nationale.

JPT / SJ / ABP

Cet article a fait l'objet de 1158 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons