Un virus au service de l'une et indivisible

-- Politique --

Chronique de alan coraud
Porte-parole: Alan-Erwan CORAUD

Publié le 4/04/20 18:03 -- mis à jour le 05/04/20 08:27

La lecture des médias français est souvent tout aussi amusante pour ne pas dire consternante que les propos de leurs hommes politiques.

CRITIQUER LES VOISINS

Nous avions pu lire les critiques très fortes contre le système fédéraliste allemand qui, selon le journal Libération, posait problème dans la gestion du coronavirus.

Dernièrement c’est au tour de TF1 de nous imposer un reportage qui s’attaque à l’autonomie des régions espagnoles.

D’après ce reportage, il n’y aurait pas de solidarité entre les régions et chacune gèrerait la pandémie sans se préoccuper du voisin.

Bien sûr, pour un média français, il est intellectuellement impossible d’envisager que la frontière étatique franco-espagnole empêche une harmonisation de l’action sanitaire en Catalogne ou au Pays Basque. La Catalogne Nord et la Catalogne Sud ne se coordonnent pas. Idem pour le Pays Basque.

LE REPLI ÉTATIQUE FRANÇAIS SE RENFORCE DANGEREUSEMENT

Nous assistons au pitoyable spectacle d’un repli étatique au niveau européen alors qu’il y avait là l’opportunité de montrer à l’opinion publique que l’Europe pouvait gérer cette pandémie en toute solidarité.

L’Italie à qui ses « amis » européens, notamment français, ont laissé la gestion d’une immigration massive est complètement écoeurée par l’absence de solidarité des autres États européens.

Rappelez-vous le cynisme français qui consistait à refuser les bateaux d’immigrés les forçant ainsi à rejoindre l’Espagne ou l’Italie tout en condamnant le manque d’humanisme dans la gestion de ces immigrations massives notamment en s’attaquant aux petits pays de l’Est de l’Europe.

Rappelons-nous aussi que la Catalogne a accepté des bateaux d’immigrés, elle et que la Corse aurait voulu faire de même si le pouvoir colonial ne l’avait interdit.

Quant à l’efficacité d’un système étatique centralisé à la française, les faits démontrent la faillite de ce modèle.

Notre échelle de valeur souvent basée sur un certain formatage s’en prend un coup !

La Russie, la Chine, Cuba et l’Allemagne viennent au secours de la France qui se retrouve ainsi au rang d’un pays en voie de développement !

Les médias français nous montrent du personnel hospitalier qui, à grand peine, installe des malades sur brancard en équilibre sur les dossiers des sièges de TGV pour rejoindre la Bretagne ou l’Ouest de la France.

Étrange, les Allemands qui viennent au secours de leurs compatriotes Alsaciens ou Lorrains n’ont pas ces difficultés et en tout cas n’ont pas cette même couverture médiatique !

Que dire de cette entreprise bretonne fabriquant des masques qui a fermé en 2018. On peut penser qu’un pouvoir breton avec les mêmes moyens financiers que l’Écosse par exemple aurait pu soutenir son activité.

LE CHLOROFORME ÉTATIQUE

Le Coronavirus est en fait une belle opportunité pour l’État français de reprendre la main sur une population de plus en plus rebelle. Le temps d’écoute de la télé explose, les discours fleuves des politiciens abreuvent un peuple à qui on impose une situation de guerre.

Discours abscons souvent pour lequel la correction nous empêche d’enlever la première syllabe.

En guerre ? La Constitution de 1958 est claire. Si la nation est en danger, le code militaire s’impose à tous les citoyens. Nous voilà prévenus.

Nous sommes devenus des soldats et nous devons obéir au commandant en chef. Inutile de nommer le président, il ne fait qu’utiliser une constitution d’esprit totalitaire, contraire sous bien des aspects à la démocratie, valeur universelle.

D’ailleurs la sacralisation de cette constitution fait l’unanimité, si ce n’est chez les Mélenchonistes qui souhaiteraient en rajouter et retrouver le totalitarisme d’un Robespierre !

PAS DE PLURALISME DANS LES ANALYSES MAIS UNE PENSÉE UNIQUE

Alors, médias français, avant de vous inquiéter d’une régression de la démocratie au Royaume Uni ou aux USA à cause d’un Boris Johnson ou d’un Donald Trump, intéressez-vous à cette constitution française clairement liberticide et réfléchissez aux répercussions pour la démocratie si Trump avait les mêmes pouvoirs, concentrés dans ses mains, qu’un président français ?!

Voir aussi :
mailbox imprimer
Ancien maire de la Remaudière en Pays du Vignoble Nantais Cofondateur de l'Office de Tourisme du Pays du Vignoble de Nantes Dirigeant-Gérant de société Animateur du réseau labellisé Vignerons-Artisans de Bretagne Auteur du livre "Sauvons le muscadet d'une mort programmée"

Vos commentaires :

Rafig
Dimanche 5 avril 2020

N'oublions pas les lois d’exceptions en préparation qui vont permettre à l'Etat central de shunter les juges et autres contre-pouvoirs, comme après les attentats de 2015. Certains juges (de Paris) lancent l'alerte.

Alan-Erwan Coraud
Dimanche 5 avril 2020

Rafig : L'Europe politique a demandé à la France de cesser cette dépendance du parquet qui fait que le ministre de la justice-garde des Sceaux est clairement le patron des procureurs. A ma connaissance l'État français n'a pas engagé la réforme, pire la séparation entre l'exécutif et le judiciaire est de moins en moins garantie comme vous le soulignez.

Jacques
Lundi 6 avril 2020

A titre personnel, je pense que l'exemple sur les migrants avec la Catalogne et la Corse souhaitant les accueillir est à prendre avec un certain recul. Leur volonté première était de prendre une position inverse à celui de l'état central...

En Catalogne, le territoire qui vote le moins indépendantiste est celui ou il y a le plus d'immigrés (même phénomène en Écosse)...

Par ailleurs, les Corses ne s'interdissent pas de régler les problématiques liés à l'immigration, notamment musulmane, avec des méthodes percutantes, voir balistiques (le FLNC a été très clair et personne n'a trouvé à redire)...

Idem sur le parallèle avec Trump.

Qui sommes-nous en Europe pour critiquer le Pdt de la plus grande démocratie occidentale? Démocratie fédérale, qui plus est... Car c'est bien cet aspect ''fédéral'' qui intéresse les américains avant de savoir qui habite la Maison Blanche...

Au USA, il y a en fait 50 ''big boss''... 51 avec celui de la Maison Blanche...

Et même l'Armée dépend pour moitié de la garde nationale, donc des 50 états...

Personnellement, je préfère un ''Trump'' fantasque qu'un ''Jean-Claude Junker'' alcoolique de haut niveau.

Et justement, les médias français oublient étrangement que l'essentiel des décisions face au Covid-19 proviennent de la démocratie propre aux 50 Etats et non du Président de l'Union!...

Pour le reste entièrement d'accord... La France, il n'y a que l'endoctrinement que nous avons reçu depuis notre enfance pour croire encore au mythe d'un système de santé qui serait le meilleur au monde...

De plus, et à une époque où on n'a jamais autant parlé de ''fascisme/d'anti-fa'' et du ''retour aux heures sombres''... J'ai vraiment du mal à percevoir quelle direction la République peut aujourd'hui prendre autrement qu'en assumant pleinement et ouvertement une forme de totalitarisme... Un totalitarisme par la gestion de la peur.... peur du virus, peur d'une immigration non souhaité, peur d'une absence de système de santé, peur d'une régression économique...

(On se souvient de la célèbre phrase de Machiavel sur l'utilité de la peur pour contrôler les populations. Or les Bretons sont pour l'essentiel devenu peureux à la différence des Corses et des Basques...).

Certes avec cette crise Covid-19, l'Europe avait l'opportunité de montrer un autre visage....

La Bretagne elle aussi avait cette opportunité... Notamment en généralisant le port citoyen du masque et des gants, en organisant un civisme dans la rue...

Je pense qu'il y a là un échec majeur... Un échec d'autant plus majeur qu'une partie importante du mouvement breton se qualifie de ''social''... or, ce mouvement breton ''social'' est jusqu'à présent totalement absent à communiquer sur ces gestes simples...

Un seul parti politique a appelé à ces gestes de civisme et de responsabilité. Il faut le saluer!

Mais où sont les autres?

Pour rappel:

La Corse qui demandé à être territoire test pour le protocole du Professeur Raoult... (voir le site)

La Bretagne se contente d'accueil les Parisiens les plus nantis...

La France/la République est certainement en train de prendre une direction inquiétante, reste à savoir ce que nous les Bretons voulons faire....?

Moi c'est bien cette absence de la Bretagne, du mouvement breton, qui m’inquiète...

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.