Mes chers compatriotes,

Dimanche, vous avez participé à l'élection des conseillers régionaux. Le gouvernement français a exploité des circonstances tragiques pour faire oublier les enjeux bretons, mais malgré ce contexte difficile, et en dépit de nombreuses embûches à surmonter (circulaires et bulletins non distribués, palette égarée par la Préfecture, équité inexistante entre listes dans certains médias et peu de place pour nous…) ce scrutin est un premier pas réussi pour l'indépendance de la Bretagne.

Pour la première fois en Bretagne, une liste indépendantiste bretonne se présentait aux élections régionales. Ce sont ainsi près de 7.000 Bretons qui ont fait le choix de la liste Notre Chance l'Indépendance ; ils ont fait confiance aux candidats de la liste que j’ai menée avec la participation du Parti Breton.

Je tiens personnellement à remercier toutes celles et ceux qui ont porté leur vote en faveur de la souveraineté bretonne. Soucieux de faire de la politique autrement, je ne me considère nullement propriétaire des votes qui se sont exprimés pour l'indépendance de la Bretagne, et ne donnerai donc aucune consigne de vote pour le second tour.

La voix de la souveraineté, celle de la dignité, était présente en Bretagne, grâce à vous. Les partis français sont une fois de plus en tête dans ces élections alors qu’ils sont bel et bien à l’origine de nos maux : pillage des richesses, chômage, pauvreté, exode et désolation. La clairvoyance de nos électrices et électeurs l’emportera, il le faudra. La France écrase les Bretons, qui hélas en redemandent, mais la France s’effondre.

A galon ganeoc’h evit Breizh,

Bertrand Deléon, tête de liste de Notre Chance l'Indépendance.

Voir aussi :

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Konan Lasceau
Mardi 8 decembre 2015

Bertrand, je n’ose point penser aux éléments jacobins qui tenteront de servir une cause qui n’apporte aucune solution à nos problèmes bretons. Je suis le digne représentant des rois et ducs de Bretagne, et je considère de mon devoir d’assurer la pérennité du projet breton, par vents et par cris, car les bourrasques des légions étrangères ne sauront faire chavirer notre navire. Je ne tiens ma légitimité qu’aux vœux de mes ancêtres et de personne d’autre. Je le dis et le redis : Vive la Bretagne !

Juhel Richard dit "Konan Lasceau"
Mardi 8 decembre 2015

Je tiens à souligner que le commentaire ci-dessus n'est pas de moi et que dorénavant il n'y aura plus de commentaires de Konan Lasceau car un imbécile (pro-FN) n'a pas le courage de ses opinions et se fait passer pour ce qu'il n'est pas !

Juhel richard
Jeudi 10 decembre 2015

les 2 listes indépendantistes obtiennent presque 13.000 voix, avec peu de moyens. La pente ne peut être qu'ascendante.

Mais pour cela il faudrait que les Bretons connaissent leur propre histoire et qu'ils arrrêtent de penser que leur seul salut viendra de Paris.

un certain parti F-Haine n'a commencé qu'avec 5 % et en 7 ans est arrivé à 40 %.

les Bretons ont leur propre identité depuis plus de 2.000 ans ils n'ont pas besoin d'une identité fausse et étrangère fabriquée en 1789 à la pointe des baïonnettes et par de nombreux massacres. (pire que Daesh)

A force de reculer sur notre identité, notre culture, nos valeurs, nos langues, la culture Parisienne s'est imposée à une grande partie de la Bretagne.

partout à travers l'Europe des états-nations les personnes sont en recherche d'identité (Ecosse, Catalogne...) et si les Bretons ne s'affirment pas ils seront dévorés par le F-Haine.

Notre Chance : l'indépendance !

André Dewavrin
Vendredi 11 decembre 2015

Juhel Richard, de quel droit oses-tu comparer les événements révolutionnaires de 1789 avec Daesh ? Tu es sûrement l’un de ces illuminés qui, n’ayant aucune vie et probablement rien d’autre à faire que de vociférer et inventer une histoire de la Bretagne qui n’existe que dans ta tête, se permet d’insulter la mémoire de personnes lâchement assassinées par des meurtriers remplis de haine, que ce soit lors des attentats de Paris, ceux du Mali, en Lybie ou à Beyrouth. Tu insultes la mémoire des milliers de personnes assassinées par Daesh en Syrie et en Iraq. Tu insultes les milliers de réfugiés qui traversent les mers, à leurs risques et périls, pour trouver la paix sur une terre de paix. A travers tes mots résonnent les même idées que celles de l’extrême-droite. Tu veux réécrire l’histoire de la Bretagne ? Les gens comme toi provoquent les guerres avec leur venin.

Regarde-toi dans un miroir ce soir et fais-nous une faveur : garde tes illusions, ton imagination et tes insultes anti-françaises pour toi et surtout… ferme-la !

Si tu n’y arrives pas, je te suggère de te lancer en politique au service de tous, au lieu de te cacher derrière ton petit ordinateur, bien au chaud dans ton lit et de laisser pianoter tes petits doigts au bon gré de tes pensées folles.

Si Beaumarchais a écrit que « sans liberté de blâmer, il n’est pas d’éloges flatteurs », Philippe Destouches disait, avec raison, que : « la critique est aisée, mais l’art est difficile. »

Patrick Le Guern
Vendredi 11 decembre 2015

André Dewavrin je ne comprends pas ce que vous voulez dire par "inventer" et "réécrire" une histoire de Bretagne en parlant de la période révolutionnaire ?

Juhel richard
Vendredi 11 decembre 2015

@André Dewavrin

apparemment vous ne connaissez pas l'histoire de Bretagne, mais ce n'est pas votre faute car elle n'est pas enseignée.

Je vous recommande d'aller sur le site de louis Melennec, historien et juriste Breton qui n'a pas sa langue dans sa poche.

(voir le site)

Pour ce qui concerne Daesh et les 130 morts et 350 Blessés, on peut voir soir les conséquences ou soit les causes. Pour ce qui est des causes c'est la politique néo-colonialiste des bombardements du ministre de la guerre sur la Syrie, état souverain. C'est donc son bilan ainsi que des ministres qui auraient dû protéger les populations aprés les attentats de Charlie et non s'occuper des territoriales et des quenelles de Dieudonné. Les victimes des attentats pouraient fort bien se retourner en justice contre l'état français et les ministres incompétents (voir louis Melennec, diplomé en droit public et privé, ses commentaires sur les attentats.)

(voir le site)

A chacun de voir l'ignorance ou la connaissance.

salutations cordiales.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.